Assurance santé

Santé : 1 758 noyades recensées cet été en France

Publié par le

Il est important de rester vigilant aux enfants lorsqu'ils se baignent

Une étude de Santé publique France a recensé 1 758 noyades entre le 1er juin et le 9 août. Soit le double qu’en 2015 où 858 personnes avaient été prises en charge dans les hôpitaux pour cause de noyade. En France, une personne sur six déclare ne pas savoir nager.

373 personnes décédées 

Il est conseillé de rester vigilant. Santé publique France vient de révéler dans une enquête que 1 758 noyades avaient été dénombrées en France entre le 1er juin et le 9 août. Soit deux fois plus que sur la même période en 2015. Il y a trois ans, où 858 personnes avaient été prise en charge dans les hôpitaux. Une hausse impressionnante. Cette année, 373 personnes sont décédées des suites d’une noyade ; ce qui équivaut à 21 % des cas. En 2015, Santé publique France avait recensé 329 décès. Pour l’agence nationale, cette hausse s’explique « pour partie par des conditions climatiques en termes de températures et d’ensoleillement particulièrement favorables à la baignade, et pour partie par une amélioration du système de surveillance des noyades ».

Un Français sur six ne sait pas nager

Sur l’ensemble de ces noyades, 902 ont une origine accidentelle, 84 étaient intentionnelles et 772 sont « d’origine encore indéterminée, en cours d’investigation ». Pour ce qui est de la localisation des noyades par accident, 36 % ont eu lieu en mer et 31 % en piscines privées ou publiques. Des accidents qui sont en augmentation chez les moins de 6 ans (245 cas) et qui touchent particulièrement les seniors de 65 ans et plus (160 cas).

En France, une étude récente expliquait une personne sur six ne savait pas nager. C’est pour cette raison que Santé publique France rappelle les bons comportements à adopter en cas de baignade. Il est notamment « important de rappeler que l’apprentissage de la nage, facteur de prévention des noyades, peut se faire à tout âge ». L’agence nationale conseille également de « ne pas se baigner si l’on ressent un trouble physique ».

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES