Assurance santé

Santé : 1 Français sur 10 consulte un médecin au moins 1 fois par mois

Publié par le

11 % des Français se rendent au moins une fois par mois chez leur médecin traitant

En France, le rapport que les Français entretiennent avec leur médecin traitant peut paraître ambivalent. Si 83 % déclarent se rendre chez le médecin généraliste au moins une fois par an, 43 % pratiquent l’automédication.

5 % des 18-24 ans ne consultent jamais leur médecin

Quel rapport les Français entretiennent-ils avec leur médecin traitant ? D’après un sondage réalisé par Opinionway pour Medaviz, 83 % des Français déclarent se rendre chez leur médecin généraliste au moins une fois par an. Dans le détail, 17 % le consulte une fois par an, 55 % plusieurs fois chaque année et 11 % au moins une fois par mois. Réalisé auprès d’un échantillon de 1 024 personnes, ce sondage montre néanmoins que tous les Français ne consultent pas à la même fréquence. Les jeunes de 18 à 24 ans sont par exemple 5 % à ne jamais consulter un médecin, contre 1 % pour les seniors de 65 ans et plus. Une différence existe également selon les régions. Les habitants du Nord-Est de la France sont ainsi les plus nombreux à se rendre au moins une fois par mois chez leur médecin généraliste (18 %).

Une fois chez le médecin, et outre la fréquence, les motifs de la consultation peuvent varier :

  • 42 % font renouveler une ordonnance ;
  • 32 % veulent un diagnostic médical ;
  • 30 % souhaitent obtenir un traitement médicamenteux ;
  • 28 % s’y rendent pour une visite de contrôle ;
  • 14 % consultent pour obtenir un certificat médical.

Les femmes plus nombreuses que les hommes à pratiquer l’automédication

Si les Français sont nombreux à se rendre chez leur médecin, beaucoup préfèrent ne pas consulter dans un premier temps et optent pour l’automédication. Selon le sondage ils sont en effet 43 % à pratiquer l’automédication avant de voir leur médecin spécialiste. Une pratique qui concerne en particulier les femmes (47 %) mais aussi les 25-34 ans (5 4%) et 35-49 ans (51 %). « Selon le ministère de la Santé, près d’un tiers des Français ressentent des difficultés d’accès à leur généraliste. Face aux problèmes récurrents de déserts médicaux et à l’augmentation des délais pour obtenir un rendez-vous de consultation, l’automédication apparaît comme une alternative fréquente avec laquelle de nombreux Français se sentent à l’aise », explique le Docteur Jean Spalaïkovitch, co-fondateur de Medaviz.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES