Assurance santé

Santé : Attention au pic d'infarctus le soir du réveillon !

Publié par le

L’infarctus du myocarde fait 18 000 victimes par an

Attention au pic d’infarctus du myocarde le soir du réveillon de Noël. Selon une étude, une hausse de 37% par rapport à la normale a été observée vers …22 heures. Les personnes âgées sont principalement concernées.

Pic de 37% à 22 heures

Il faudra faire preuve de prudence le 24 décembre prochain. Selon une étude scientifique publiée dans le Bristish Medical Journal et relayée par le Figaro, le risque de faire une crise cardiaque augmenterait fortement le soir du réveillon de Noël.  D’ailleurs, une hausse de 37% par rapport à la normale a pu être observée vers …22 heures. Plus généralement, le risque d’infarctus du myocarde augmente de 15% pendant les fêtes de fin d’année. Pour arriver à un tel résultat, les chercheurs ont analysé les dossiers de 283 000 patients qui ont été admis à l’hôpital pour une crise cardiaque entre 1998 et 2013. Ils ont ainsi pu isoler deux pics qui ont lieu le 24 décembre et le 1er janvier avec une augmentation de 20% des cas. Les personnes les plus à risque sont les personnes âgées de plus de 75 ans, les diabétiques ainsi que les malades souffrant d’une maladie coronarienne. Selon les chercheurs différentes causes peuvent expliquer cette augmentation de crise cardiaque le soir du réveillon de Noël :

  • L’excès d’alcool et d’alimentation
  • L’exposition à des températures froides
  • Le manque de sommeil

Une étude similaire effectuée par des chercheurs américains

En 2010, une étude a été menée par des chercheurs de l’université de Californie. Là encore, les scientifiques ont pu relever un double pic de mortalité sur les mêmes périodes avec une hausse un peu moindre (+5%). Pour arriver à ce résultat, les chercheurs ont étudié 57 millions de certificats de décès émis pendant les fêtes de fin d’année.

En France, l’infarctus du myocarde fait 18 000 victimes par anÀ noter que les symptômes de la crise cardiaque sont plus « classiques «  chez l’homme. En effet, « près de la moitié des femmes de moins de 60 ans victimes d’un infarctus du myocarde n’ont pas ressenti les symptômes classiques » explique la Fédération Française de cardiologie. D’une manière générale, les symptômes sont les suivants :

  • Une sensation de pression dans la poitrine
  • Des suées
  • Des nausées et/ou des vomissements
  • Des vertiges
  • Un souffle court
  • Une douleur vers la nuque, la mâchoire, le dos ou encore les bras (plus souvent le gauche).

Alors à quelques jours des fêtes de fin d’année, pensez à surveiller les personnes âgées et à manger des fruits comme des framboises, des fruits de la passion ou des mûres qui ont très bon pour le cœur.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES