• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Santé : combien coûte la pollution de l'air ?

Publié par le

Dévoilé le 10 avril 2015, un nouveau rapport fait un point sur le coût de la pollution de l’air. Si l’on en croit cette récente enquête, les frais médicaux entraînés par la pollution de l'air représenteraient entre 0,9 et 1,8 milliard d'euros chaque année dans l’Hexagone. Etat des lieux.

Entre 0,9 et 1,8 milliard d'euros

Avec les beaux jours, on reparle de la pollution, surtout dans les grandes villes de France. Sans grande surprise, les mesures anti-pollution sont également de retour.

Une récente étude réalisée conjointement par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et l'Université Pierre-et-Marie-Curie s’intéresse au coût de la pollution pour le système de santé. Verdict : entre 0,9 et 1,8 milliard d'euros par an.

Publiée dans la revue « Environnement, Risques & Santé », cette étude est fondée sur les données chiffrées de l’Assurance maladie pour 2012. Ainsi, au moment des pics de pollution, les pathologies respiratoires explosent de même que les consultations, traitements et hospitalisations.

L’étude tient compte aussi des prestations sociales versées au titre des arrêts de travail et hospitalisations résultant des maladies cardiovasculaires causées par la pollution.

Comment réduire la facture ?

Ce coût de la pollution pour le système de santé oscillant entre 0,9 et 1,8 milliard d'euros dénote avec les résultats des précédentes études. En effet, ces résultats étaient bien inférieurs avec des estimations allant de 70 à 600 millions d'euros « seulement », la faute à des données manquantes ou sous-évaluées.

A noter d’ailleurs que ce rapport de l’Inserm et de l'Université Pierre-et-Marie-Curie ne tient pas compte de certaines maladies comme les rhinites, les sinusites et autres conjonctivites.

Quoi qu’il en soit, Isabella Annesi-Maesan, co-auteure de l'étude, estime que ces frais induits par la pollution ne sont pas une fatalité et qu’il est notamment possible de faire œuvre de prévention.

Pour vos différents frais de santé, mieux vaut être assuré. En effet, cela permet de bénéficier d’une prise en charge complémentaire pour ces dépenses. D’ailleurs, pour vos besoins les plus essentiels, une bonne assurance santé pas chère peut suffire.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES