Santé : connaissez-vous la saoulorexie ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Santé : connaissez-vous la saoulorexie ?

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Santé : connaissez-vous la saoulorexie ?

|
Consultations : 1238
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

Evoqué par le quotidien régional Ouest-France, le phénomène de saoulorexie nous vient du Royaume-Uni. Il consiste à s’abstenir de manger afin de boire de l’alcool en plus grandes quantités sans prendre de poids. Une « mode » préoccupante parmi les Britanniques entre 18 et 24 ans. Coup de projecteur.

Manger moins pour boire plus

Spécialiste des mutuelles santé outre-Manche, Benenden vient de dévoiler son « Rapport National de Santé ». Il y est notamment question de saoulorexie.
Cette enquête récemment menée laisse apparaître que 43 % des hommes et 35 % des femmes britanniques entre 18 et 24 ans ont déjà sauté des repas dans le but de consommer davantage d’alcool.

L’objectif de ce phénomène de saoulorexie ?  Eviter de prendre trop de poids. Directeur médical auprès de Benenden, John Giles estime que différents facteurs contribuent à influencer cette tendance dont les pressions pour maigrir, l’effet de groupe qui pousse à une consommation excessive d’alcool et la surveillance étroite des apports caloriques.

Les bases de l’alimentation méconnues

Autre enseignement de cette enquête britannique : la majorité des sondés pense connaître le bon équilibre alimentaire.

Saoulorexie : ces jeunes qui mangent moins pour boire plusPourtant, plus de la moitié d’entre eux (56 %) ignore la dose de sel à consommer quotidiennement et l’écrasante majorité (75 %) ne connaît pas la quantité recommandée de graisses saturées par jour.

De même, un tiers des personnes interrogées estiment que les graisses des avocats, des noix et des graines ainsi que celles issues des huiles d’olive et de tournesol sont mauvaises pour la santé.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS