• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Santé : des bons d'achat pour arrêter de fumer ?

Publié par le

Patchs médicaux, chewing-gums à la nicotine, cigarettes électroniques, il existe des tas de techniques pour essayer d’arrêter de fumer. Mais d’après une étude écossaise, l’une des méthodes les plus efficaces pour y parvenir serait de distribuer des bons d’achat à ceux qui se donnent du mal pour atteindre leur objectif final.

Préserver sa santé pour vivre plus longtemps

C’est une évidence, fumer détériore la santé. Néanmoins, il reste très compliqué d’arrêter sa consommation de cigarettes du jour au lendemain. Alors que certains utilisent des méthodes plus ou moins efficaces, d’autres proposent des solutions bien moins conventionnelles. C’est le cas des chercheurs Écossais. D’après leur étude publiée dans la revue médicale britannique BMJ, l’incitation financière avec des bons d’achat encouragerait véritablement les femmes enceintes à arrêter de fumer. 

Pour parvenir à cette drôle de conclusion, les chercheurs ont réalisé des tests sur 612 femmes enceintes et fumeuses vivant à Glasgow. Pour mener à bien l’expérience, les Écossais ont offert l’équivalent de 534 euros de bons d’achat  à la moitié de ces femmes. En compensation, elles devaient évidemment tenter d’arrêter leur consommation de cigarette. Pour commencer, un premier bon de 66 euros était donné à toutes les femmes volontaires pour participer à une réunion avec un professionnel de santé. Une prise de rendez-vous destinée à entamer un traitement. La suite de l’expérience s’inscrit sur la même lignée, plus les femmes ont fait des efforts, plus elles ont été récompensées.

Une méthode qui motive réellement les fumeurs

L’expérience démontre que les femmes ayant reçu des bons d’achat sont parvenues à arrêter la cigarette plus facilement. Ainsi, 23% d’entre elles ont relevé le défi contre 9% dans l’autre moitié du groupe. De plus, un après cette expérience, 15 % de ces femmes ont continué à rester abstinentes contre 4 %  chez les autres femmes. Mais, aussi efficace soit-elle cette méthode a un coût relativement élevé. Selon les chercheurs, cet investissement pourrait venir compenser le coût des méfaits du tabac sur les fœtus et les nouveau-nés. En effet, 5000 fausses couches par an sont attribuées à la consommation de tabac au Royaume-Uni.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES