Assurance santé

Santé : en Allemagne, la gueule de bois est une maladie

Publié par le , Mis à jour le 30/09/2019 à 09:40

Un tribunal allemand considère que la gueule de bois est une maladie

La décision est tombée pendant la célèbre « Fête de la bière » à Munich. Un tribunal allemand a déclaré que la gueule de bois était « une maladie ».

« La consommation d’alcool, une substance nocive »

Incroyable mais vrai, la gueule de bois a été reconnue comme une maladie. Les juges du tribunal supérieur de Francfort en Allemagne ont statué en faveur d’une association contre une entreprise proposant « des boissons anti-gueule de bois ». Les magistrats ont considéré « qu’un produit alimentaire ne peut pas s’attribuer des propriétés de prévention ou de traitement d’une maladie ».

Pour vanter les bienfaits de leur produit, la société n’a pas hésité à mettre en avant les symptômes de la gueule de bois à savoir le mal de crâne, la fatigue ainsi que la nausée : « Ces symptômes ne résultent pas des hauts et des bas naturels du corps, mais de la consommation d’alcool, une substance nocive » explique la justice allemande qui a interdit à la société d’utiliser cette argumentation pour vendre son produit miracle.

Ce n’est pas la première fois qu’un remède anti-gueule de bois est évoqué. En avril dernier, un scientifique britannique a annoncé travailler sur une boisson capable de procurer les mêmes effets que l’alcool mais sans obtenir une gueule de bois. Un projet qui pourrait selon lui voir le jour sur le marché d’ici 5 ans.

L’alcool est responsable de 3 millions de morts en France

Selon les derniers chiffres, la consommation mondiale d’alcool n’a jamais été aussi élevée. Pour preuve, selon une récente étude britannique, un adulte a bu 6,5 litres d’alcool en 2017 avec des prévisions qui devraient atteindre 7,6 litres en 2030.

Au total, l’alcool est responsable de 3 millions de morts dans le monde dont 41 000 en France. Pour éveiller les consciences, l’agence Santé publique France a lancé une grande campagne de sensibilisation. Beaucoup de gens l’oublient mais le danger existe dès la consommation du premier verre. D’ailleurs, l’agence sanitaire rappelle « que pour votre santé, l’alcool c’est maximum deux verres par jour et pas tous les jours ».

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES