Santé : gare au virus Zika !

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Santé : gare au virus Zika !

|
Consultations : 1331
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

Transmis par le moustique tigre, le virus Zika peut causer chez la femme enceinte une malformation du crâne de l’enfant à naître. C’est pourquoi le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) a tiré la sonnette d’alarme : il recommande aux femmes enceintes ou désireuses d’avoir un enfant de différer tout voyage dans les zones où l’épidémie s’est déjà déclarée comme au Brésil, en Colombie mais aussi aux Antilles. Explications.

Virus Zika : reportez votre projet de voyage

Dengue, chikungunya mais aussi virus Zika. Le moustique tigre peut transmettre ce virus qui se traduit par des éruptions cutanées et des douleurs musculaires. Chez les femmes enceintes, les conséquences peuvent être plus graves avec des microcéphalies pour le fœtus. A sa naissance, le bébé aura alors un crâne au périmètre très inférieur à la moyenne.

Pour éviter toute infection par le virus Zika, le HCSP recommande aux femmes enceintes ou désireuses d’avoir un enfant de reporter tout projet de déplacement dans les zones touchées par l’épidémie en Amérique latine, en Amérique centrale ainsi qu’aux Antilles. D’ailleurs, 102 cas d’infection ont été enregistrés en Martinique, 45 cas en Guyane, un cas en Guadeloupe et un autre cas à Saint-Martin.

Si le projet de voyage dans les zones précitées ne peut être différé, les femmes concernées doivent alors se protéger consciencieusement des piqûres de moustiques tigres à l’aide de répulsifs. Elles doivent aussi veiller à porter des vêtements longs.

En cas de symptômes du virus Zika, à savoir œdème, fièvre, maux de tête ou éruptions cutanées, il faut au plus vite consulter un médecin.

Virus Zika : pas de transmission d’homme à homme

Selon un premier bilan de l'Institut de Veille Sanitaire (InVS) effectué le 28 janvier 2016, cinq voyageurs ont depuis le début de l’année contracté le virus Zika dans l’une des zones touchées par l’épidémie et sont rentrés dans l’Hexagone. Toutefois, aucun des patients concernés ne présente de « forme grave de l’infection ».

Virus Zika : où en est-on ?Pour éviter toute panique, le ministère de la Santé a tenu à rappeler que le virus Zika ne se transmet pas d'homme à homme. Il ne peut effectivement être transmis que par la piqûre d’un moustique.

En fin de semaine dernière, l’Etablissement de Préparation et de Réponses aux Urgences Sanitaires (EPRUS) a envoyé une équipe de renfort sanitaire en Martinique et en Guyane dans le but d’évaluer les besoins complémentaires dont pourraient avoir besoin les hôpitaux et les médecins dans ces zones particulièrement exposées.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS