Assurance santé

Santé : l'Assurance Maladie rappelle les règles de la téléconsultation

Publié par le , Mis à jour le 24/09/2018 à 13:45

La téléconsultation remboursée uniquement entre un patient et un médecin traitant

Depuis la mi-septembre 2018, l’Assurance maladie rembourse les consultations 2.0. Cependant, la CPAM tient à rappeler quelques règles pour éviter les dérives.  

La téléconsultation entre un patient et un médecin traitant

C’est une petite révolution dans le monde médical. Depuis le 15 septembre 2018, la Sécurité Sociale rembourse la téléconsultation. Une méthode qui devrait permettre une prise en charge plus rapide. Aujourd’hui, de nombreux patients renoncent à des soins à cause des délais d’attente qui peuvent être très longs. Mais attention, pour éviter les dérives, sachez qu’il faut remplir quelques conditions pour être remboursé. Comme le rappelle la Sécurité Sociale, la téléconsultation s’adresse à un médecin que le patient connait. L’organisme ne prend en charge que les consultations avec le médecin traitant, son remplaçant ou encore le praticien de la maison de santé la plus proche. Des exceptions sont faites pour les moins de 16 ans, pour les patients qui n’ont pas encore déclaré de médecin traitant, pour certaines spécialisations comme la gynécologie, la pédiatrie et enfin pour les situations d’urgence. La téléconsultation est d’ailleurs toujours à l’initiative du médecin.

Préserver la relation entre patient et médecin

La CPAM souhaite préserver le lien entre le patient et son médecin. La téléconsultation doit s’inscrire dans le respect du parcours de soins coordonné. Un procédé qui permet au médecin traitant de mettre en place un véritable suivi personnalisé pour son patient. C’est pourquoi au moins une consultation physique doit avoir eu lieu au cours des 12 mois précédent la téléconsultation.

Interrogé par Le Parisien, Nicolas Revel, directeur général de la Caisse nationale d’assurance maladie alerte sur les plateformes mettant en relation les patients et les médecins : « Ces plateformes vous donnent accès à un médecin que vous n’avez jamais vu, qui ne vous connait pas, que vous ne reverrez pas et qui ne figure pas dans une organisation territoriale près de chez vous. Ces consultations ne seront pas remboursées ».

Pour rappel, les taux de prise en charge d’une téléconsultation sont exactement les mêmes que pour un rendez-vous physique. La téléconsultation est remboursée à 70% par l’assurance maladie et le reste revient à la charge de la complémentaire santé.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES