Assurance santé

Santé : l'engorgement des urgences

Publié par le , Mis à jour le 05/01/2018 à 15:03

Pourquoi les urgences sont-elles engorgées en France ?

A cause des vacances, de la fermeture des cabinets et des épidémies de grippe et gastro-entérite, les urgences sont saturées en France en ce début d’année 2018. Tel est le cas par exemple du centre hospitalier universitaire (CHU) de Grenoble, en Isère, où le plan « Hôpital en tension » a été déclenché. Coup de projecteur.

Des files d’attente quotidiennes

Aux urgences du CHU de Grenoble, les urgences ne désemplissent pas et les files d’attente font désormais partie du quotidien.

Différents facteurs permettent d’expliquer cette situation : les accidents sur les pistes de ski, les traditionnelles épidémies hivernales (grippe, bronchiolite, gastro,…) ou encore les généralistes absents pour cause de congés.

Le niveau 2 du plan « Hôpital en tension »

Ce sont près de 180 personnes qui se présentent tous les jours aux urgences, ce qui représente 30 % de patients supplémentaires à prendre en charge. Pas facile de faire face surtout avec du personnel absent. Le CHU a donc pris des mesures.

Responsable adjoint des urgences, Maxime Maignan précise que l’établissement hospitalier a déclenché le niveau 2 du plan « Hôpital en tension », soit le niveau le plus élevé de ce dispositif. Concrètement, cela permet par exemple la réouverture de lits.

Pour éviter que les urgences ne soient engorgées, petit rappel : consultez en priorité votre médecin traitant ou appelez le Service d'aide médicale urgente (Samu) en composant le 15.

Enfin, notez qu’en cas d’hospitalisation, avoir une bonne assurance santé permet de bénéficier d’une meilleure prise en charge. Pensez-y en vérifiant la teneur de votre contrat de mutuelle.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES