Assurance santé

Santé : la dépression en hausse en France

Publié par le

35% à 45% des arrêts de travail sont délivrés en raison d’un état dépressif

La dépression est une maladie de plus en plus présente en France. Selon une étude du BEH, près d’un Français sur 10 a déjà connu un épisode dépressif entre 2010 et 2017. Un fléau qui touche les femmes, les chômeurs ou encore les étudiants.

La dépression qui touche tous les âges

C’est une maladie qui prend de plus en plus de place dans la vie des Français. La dépression a progressé entre 2010 et 2017. Selon une étude du bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), près d’un Français sur 10 a déjà connu un épisode de dépression durant cette période. Dans le détail, cette étude se base sur un questionnaire réalisé auprès d’un panel d’un peu plus de 25 300 personnes. Des adultes de 18 à 75 ans qui déclarent que cet épisode dépressif a eu « un retentissement sur leurs activités habituelles au cours des douze derniers mois ». Une maladie qui touche tous les âges. En effet, les femmes de 35 à 44 ans, les chômeurs, les étudiants, les personnes ayant de faibles revenus et les moins de 45 ans sont particulièrement visées. Comme révèlent les conclusions de l’étude, la dépression avait connu une stabilité entre 2005 et 2010 avant d’augmenter. Au vu de cette évolution, le BEH plaide pour « un renforcement de la prévention et la prise en charge des troubles dépressifs, en particulier à destination des populations les plus vulnérables ».

Les femmes particulièrement touchées par la dépression

En France, la dépression touche particulièrement les femmes. La différence des rôles et les positions sociales pourraient expliquer la différence entre les hommes et les femmes. Autre hypothèse : le fait que les hommes seraient moins enclins à admettre qu’ils traversent un épisode dépressif. On notera également que pour la première fois, un lien entre la dépression et le revenu a été constatée. Le risque diminue de 30% quand les femmes ont un revenu élevé.

Les troubles dépressifs ont évidemment un impact sur la vie professionnelle.  Toujours selon le rapport du BEH, 35% à 45% des arrêts de travail sont délivrés en raison d’un état dépressif. Par ailleurs, 1,3 million de patients ont été pris en charge dans un établissement spécialisé soit une hausse de 3,6% chez les hommes et 3,7% chez les femmes.

Dans le monde, la dépression est la première cause d’incapacité. Au total, 300  millions de personnes souffriraient de ce fléau constate  l’OMS (organisation mondiale de la santé).

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES