Santé : la maladie de Lyme dans le viseur du ministère

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Santé : la maladie de Lyme dans le viseur du ministère

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Santé : la maladie de Lyme dans le viseur du ministère

|
Consultations : 1378
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

La maladie de Lyme fait en ce moment débat et la ministre de la santé a voulu réagir. Les questions autour de cette maladie sont nombreuses et Marisol Touraine vient d’annoncer un plan pour mieux combattre ce mal et mieux le connaître.

La maladie de Lyme peut facilement atteindre l’Homme

La maladie de Lyme touche en moyenne 27 000 personnes en France chaque année. Elle démarre à la suite d’une petite morsure d’une tique. Cela peut avoir lieu après une balade en forêt par exemple. En piquant l’individu, l’acarien peut transmettre la bactérie Borrelia aux animaux comme aux Hommes. La transmission se fait uniquement par cette voie. Plusieurs symptômes peuvent suivre comme de l’arthrose, des problèmes de mémoire, des douleurs ou encore une forte fatigue.

Lyme : un plan de lutte national très attendu

Le chiffre avancé de 27 000 pourrait être plus élevé puisque le diagnostic de cette maladie est difficile à réaliser et ses symptômes mal soignés. Les groupements de patients s'accumulent mais la profession est encore en retard dans le traitement de cette maladie. Pour répondre à ces besoins, Marisol Touraine vient d’annoncer un plan d’action. Cela passe par une meilleure connaissance (incluant la recherche), une meilleure prévention et une prise en charge des patients.

"Le plan est l’expression d’une volonté de mieux connaître et de mieux comprendre la maladie" a déclaré la ministre via lemonde.fr

Le ministère de la santé s?attaque à la maladie de Lyme

Avec ces nouvelles données, les patients devraient être mieux soignés et les premiers symptômes mieux détectés. Si c’est une bonne nouvelle pour les associations concernées et les professionnels qui se posaient ces questions, la ministre n’a pas dévoilé le budget alloué à ce plan. Ces associations souhaitent également que cette maladie s’inscrive dans les affections de longue durée.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS