• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Santé : la maladie de Parkinson gagne du terrain

Publié par le , Mis à jour le 22/06/2016 à 18:06

Y a-t-il un lien entre cigarette et maladie de Parkinson ?

Depuis des années le nombre de patients de la maladie de Parkinson augmente. Cette conclusion nous vient d’une clinique américaine qui suit depuis trente ans des dossiers médicaux liés à cette maladie. Cette progression plus forte chez les hommes peut s’expliquer via différents points.

Seniors : le facteur dégénératif de la maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson influe directement sur les comportements du malade. Ses symptômes sont difficiles à vivre mais les soins sont couverts par la Sécurité sociale. Elle se caractérise par une lenteur progressive des mouvements, des tremblements au repos de la main, du pied et/ou une rigidité musculaire.

La Mayo Clinic du Minnesota est parvenue à mettre la main sur plus de 100 000 dossiers médicaux de tout un comté, celui d’Olmsted. L’étude met en valeur l’évolution des cas. Si pendant la période 1976-1985 il y avait 38,9 cas diagnostiqués sur 100 000 dossiers, entre 1996-2005 ce chiffre monte à 55,9.

Maladie de Parkinson : le rôle du tabac

Les hommes sont aussi plus sensibles à la maladie de Parkinson que les femmes de l’ordre de 17% tous les dix ans. Les œstrogènes (hormones féminines) auraient un effet « protecteur ». Au fil du temps donc le fossé se creuse et une raison pourrait expliquer cela.

Le facteur tabac est en effet étonnant dans ce travail de recherche. La nicotine des cigarettes permettrait d’éviter la destruction des neurones qui fabriquent la dopamine (disparition à l'origine de la maladie de Parkinson). Ainsi, une relation de cause à effet a pu être réalisée. Les hommes fument plus que les femmes en règle générale or depuis les années 70 cette consommation a clairement chuté. L'augmentation des malades pourrait être liée à cette chute. Difficile néanmoins d’encourager de fumer des cigarettes pour éviter la maladie de Parkinson en voyant les effets de cette consommation.

Notre environnement joue aussi un rôle dans cette histoire. Ses changements sont liés à l’évolution de certaines maladies et la présence accrue de pesticides augmente les risques d'avoir cette maladie.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES