• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Santé : la pollution affecte 29 % des Franciliens

Publié par le

Si l’on en croit un récent sondage réalisé par Ifop pour Airparif, organisme en charge de la surveillance de la qualité de l'air en Ile-de-France, nombreux sont les habitants de la région qui ont consulté pour des troubles en rapport avec la pollution. Au total, 2,8 millions de personnes qui sont concernées. Coup de projecteur.

L’air préoccupe les Franciliens

D’après l’enquête menée par Ifop pour Airparif, 29 % des personnes qui résident en Ile-de-France ont déjà dû consulter un professionnel de santé, pour eux-mêmes ou l’un de leurs proches, pour des troubles de la santé liés à la pollution de l’air. Cela concerne au total 2,8 millions de personnes de 15 ans et plus.

Rien d’étonnant dès lors à ce que la qualité de l’air constitue une préoccupation majeure pour les habitations d’Ile-de-France. D’ailleurs, 83 % d’entre eux estiment qu’elle est mauvaise. Ils n’étaient « que » 65 % en 2008.

En tête des préoccupations et des inquiétudes figurent les gaz d’échappement (91 %) devant les rejets gazeux des usines (88%).

Un air dont la qualité s’améliore

Autre enseignement de ce sondage : 64 % des Franciliens estiment que la qualité de l’air s’est dégradée depuis 10 ans. Pourtant, Airparif estime que l’air s’est amélioré au cours des 10 dernières années avec notamment une baisse estimée à 30 % des émissions de particules fines et de dioxyde d’azote (NO₂).

Toutefois, au cœur de Paris et au-delà de la petite couronne, ce sont 3 millions de personnes qui doivent vivre avec des taux de pollution dépassant les chiffres de la réglementation.

Très concrètement, la pollution peut provoquer maux de gorge ou écoulement nasal et les personnes allergiques, âgées, qui souffrent d’asthme et les enfants sont les plus vulnérables.

Pour vos différents soucis et besoins de santé, il ne faut pas hésiter à souscrire une mutuelle. En effet, un tel contrat vous permet de bénéficier d’une prise en charge complémentaire pour vos différents soins.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES