• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Santé : la prise en charge de la contraception

Publié par le

Le recours à la contraception évite qu'un rapport sexuel n’entraîne une grossesse. Toutefois, il arrive qu’une bonne assurance santé soit nécessaire. En effet, la Sécurité sociale ne rembourse que certains types de moyen contraceptif. Coup de projecteur.

Le remboursement de la Sécurité sociale

Le remboursement octroyé par la Sécurité sociale dépend du moyen de contraception choisi.

En effet, la Sécurité sociale prend en charge les frais relatifs à l’utilisation des méthodes contraceptives comme la pilule de 1ère et 2ème génération ainsi que le stérilet. Le taux de remboursement accordé peut alors atteindre jusqu’à 65 % calculé sur la base d’un tarif conventionnel. En revanche, les préservatifs, les anneaux et les spermicides ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale. De ce fait, il est conseillé de souscrire une assurance santé pour bénéficier d’un remboursement adapté pour ce type de contraceptifs.

L’apport de l’assurance santé

Le concours d’une assurance santé constitue un énorme avantage pour l’individu qui souhaite recourir à l’une des contraceptions existantes.

En effet, les offres proposées par les différents acteurs de l’assurance santé sont variées en matière de couverture des moyens de contraception. Ainsi, il est conseillé d’évaluer isolément chaque offre de couverture proposée par une assurance santé et choisir celle qui offre le meilleur remboursement pour le moyen de contraception choisi.

Pour ce faire, il ne faut pas hésiter à utiliser un comparateur d’assurances, outil gratuit et sans aucun engagement qui permet de comparer de nombreuses couvertures santé pour ne retenir que celle qui répond à tous ses besoins.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES