Assurance santé

Santé : la téléconsultation remboursée le 15 septembre 2018

Publié par le , Mis à jour le 20/09/2018 à 13:58

La France se lance dans la téléconsultation

Dès le 15 septembre 2018, vous pourrez consulter à distance votre médecin avec votre smartphone ou votre tablette. La Sécurité Sociale rembourse cette consultation 2.0.

60 jours d’attente en moyenne chez un spécialiste

C’est une petite révolution qui pourra sans doute nous éviter bien des tracas. Dès le 15 septembre 2018, les patients pourront consulter à distance leur médecin. Les objectifs de ce nouveau mode de consultation sont multiples pour la Sécurité Sociale et le gouvernement. La prise en charge et le suivi du patient sera ainsi beaucoup plus rapide. Comme l’explique dans son communiqué l’Assurance Maladie, de nombreuses personnes renoncent à des soins car les délais pour obtenir un rendez-vous sont trop longs. En France, le délai d’attente pour une consultation avec un praticien peut prendre des mois. En 2012, il fallait 13 jours en moyenne pour décrocher un rendez-vous chez un spécialiste. Il en faut 60 jours désormais. La télémédecine permettra aussi de diminuer les consultations inutiles et surtout désengorger les urgences souvent prises d’assaut par des malades qui n’ont pas réussi à obtenir de rendez-vous chez le généraliste.

Même tarif que pour une consultation classique

En pratique, tous les patients peuvent bénéficier de la téléconsultation quel que soit leur lieu de résidence. Il suffit simplement d’être équipé d’un ordinateur, d’un téléphone ou d’une tablette munis d’une caméra. Le médecin envoi alors un lien l’invitant à se connecter à un site ou une application sécurisée. Cette consultation virtuelle ne peut être réalisée que par le médecin traitant. Ce dernier peut aussi diriger son patient vers un autre praticien. Comme une consultation classique, le médecin pourra transmettre sous format électronique ou encore format postale les prescriptions médicales. Toutes les situations médicales peuvent aussi être concernées. Cependant, le médecin est seul capable de déterminer si la consultation peut être réalisée par télécommunication.


En ce qui concerne les tarifs de la consultation, ils seront les mêmes que les consultations classiques. Un montant qui peut osciller entre 23 et 58,5 euros selon le spécialiste et hors dépassement d'honoraire. La Sécurité Sociale prend en charge 70% et la complémentaire santé s'occupent des 30% restants. Les modes de paiement restent aussi inchangés. Comme un rendez-vous en face à face, le malade pourra payer par chèque, par virement bancaire ou via une solution de paiement en ligne après la consultation.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES