Assurance santé

Santé : lancement de la campagne de vaccination contre la grippe

Publié par le

La campagne de vaccination contre la grippe est lancée

La campagne de vaccination contre la grippe débute ce mardi 15 octobre. Pour la première fois, il est possible de se faire vacciner en pharmacie dans toute la France. Chaque hiver cette maladie touche entre 2 et 6 millions de personnes.

Les pharmaciens en formation pour apprendre à vacciner contre la grippe

L’Assurance maladie a annoncé ce mardi 15 octobre le coup d'envoi de la campagne nationale de vaccination contre la grippe. Le tout avec une grande nouveauté puisque cette année il est possible de se faire vacciner directement en pharmacie. Jusqu'alors, seuls les médecins et les infirmiers y étaient autorisés. Ce dispositif avait d’abord été testée dans 4 régions françaises (Auvergne Rhône-Alpes, Nouvelle-Aquitaine, Hauts-de-France et Occitanie) l’année dernière avant que la ministre de la Santé Agnès Buzyn annonce vouloir le généraliser en 2019.

Tous les pharmaciens et patients ne sont toutefois pas concernés. Pour ce qui est des premiers, seuls ceux ayant suivi une formation et disposant d’une salle isolée sont autorisés à vacciner. Les patients pouvant en profiter sont quant à eux ceux majeurs et jugés à « risque ». Selon le ministère de la Santé cela concerne, entre autres, les femmes enceintes, les personnes âgées de 65 ans et plus ou encore ceux souffrant de diabète de type 1 et 2.

Pour ce faire vacciner en pharmacie, ces personnes doivent recevoir un bon de prise en charge de la part de l’Assurance maladie. Bon qu’elles présenteront ensuite à l’officine pour récupérer leur vaccin. Elles auront dès lors le choix : se faire vacciner par un médecin, un infirmier, une sage-femme ou un pharmacien.

42,9 % des personnes à risque ont été vaccinés l'hiver dernier

Ce nouveau dispositif va notamment pouvoir profiter à tous les Français confrontés aux « déserts médicaux » et où il est donc relativement difficile d’obtenir un rendez-vous chez le médecin. Cela devrait ainsi permettre de voir la couverture vaccinale des personnes à risque augmenter. Selon Santé publique France, cette dernière n’était que de 42,9 % l'hiver dernier, alors même que le virus a été responsable d'environ 9 900 décès.

Chaque hiver cette maladie touche entre 2 et 6 millions de personnes. Pour éviter d’être infecté par le virus, il y a donc la campagne de vaccination, qui durera jusqu’au 31 janvier, mais aussi certains bons gestes à adopter. L’Assurance maladie rappelle ainsi l’importance de bien se laver les mains régulièrement, d’éternuer ou de tousser dans son coude ou encore d’utiliser un mouchoir à usage unique.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES