• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Santé : le Défenseur des droits épingle la LMDE

Publié par le

Sous tutelle depuis février 2015, la LMDE a fait l’objet d’un récent rapport du Défenseur des droits. Réalisée entre fin 2014 et février 2015, cette enquête dénommée « Accès des étudiants aux soins : leur protection sociale est-elle à la hauteur des enjeux ? » a été réalisée auprès de 1 500 étudiants. Coup de projecteur.

L’affiliation à la Sécu

Dans son rapport, Jacques Toubon, le Défenseur des droits, évoque notamment le cas de ces étudiants qui ne peuvent bénéficier de la Sécurité sociale en raison de retards dans l’affiliation. Une situation qui peut durer plusieurs mois et qui concerne 26 % des étudiants interrogés.

Malheureusement, cela se traduit par un renoncement aux soins des étudiants qui affectent particulièrement les bénéficiaires aux faibles revenus de la Couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C).

Les affections de longue durée

Autre dysfonctionnement mis en lumière par ce rapport du Défenseur des droits : les affections de longue durée (ALD) qui sont théoriquement prises en charge à 100 % par la Sécurité sociale.

En pratique, il apparaît que, même en cas de maladies graves, certains étudiants ne bénéficient pas d’une prise en charge conforme à leurs droits. Ainsi, il arrive qu’ils se voient proposer une affiliation non conforme à leur pathologie. Pire, un étudiant souffrant d’un cancer n’a été remboursé en intégralité qu’après intervention du Défenseur des droits.

Face aux besoins en santé, il vaut mieux être couvert. Avec une bonne mutuelle, il est possible de bénéficier d’une prise en charge optimale en complément de celle offerte par le régime général.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES