Assurance santé

Santé : les compteurs Linky dans le viseur de la justice

Publié par le

La justice donne raison à des plaignants sur le sujet des compteurs Linky

La justice vient de donner raison aux anti-Linky. Le tribunal de Tours a demandé à Enedis le retrait de 13 compteurs pour des raisons médicales. D’ici 2021, ce sont 35 millions de compteurs Linky qui seront installés sur le territoire.

Fatigue chronique et difficultés de sommeil

C’est une nouvelle victoire pour les anti-Linky. Le tribunal de Tours vient de demander le retrait de treize compteurs Linky présents chez des particuliers pour raisons médicales. Un tribunal qui avait été saisi par 121 plaignants du Centre-Val de Loire. Cependant, seules 14 plaintes ont été jugées recevables. Parmi les cas, on retrouve celui d’un enfant de 7 ans domicilié à Tours et qui est affecté par « un état de fatigue chronique et des difficultés de sommeil ».

Le TGI a demandé à Enedis, filiale d’EDF de retirer des appareils déjà posés ou de ne pas les installer selon les cas : « Sur ces 14 dossiers, 12 correspondent à huit foyers qui n’étaient pas équipés de compteurs. Enedis va bien évidemment respecter cette décision et ne pas en installer » explique un communiqué de presse.
Comme l’indique Le Figaro, ce n’est pas la première fois que la justice reconnaît des effets néfastes pour la santé. En mars 2019, un juge des référés de Toulouse avait lui aussi validé une plainte d’un particulier qui ne supportait pas la présence de ce nouveau compteur électrique.

35 millions de compteurs Linky d'ici 2021

D’ici 2021, ce sont 35 millions de compteurs Linky qui seront installés sur l’ensemble du territoire. Un boitier qui provoque toujours des interrogations. Pour ses détracteurs, Linky est nocif pour la santé en raison des ondes électromagnétiques potentiellement cancérigènes. Outre l’inquiétude qu’il provoque sur la santé, certains usagers se plaignent d’une facture d’électricité qui flambe. Propos démenti par Enedis qui a tenu à rappeler que Linky a les mêmes caractéristiques de calculs que les anciens modèles.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES