Assurance santé

Santé : les négociations progressent pour le reste à charge zéro

Publié par le
129 vues 2 réactions Note

La promesse du reste à charge zéro pour les prothèses dentaires sera tenue selon la ministre

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a confirmé que la progression des négociations relatives à la mise en place du reste à charge zéro. Toutefois, si elles s’avèrent bien entamées pour ce qui est de l’audition et du dentaire, ce n’est pas le cas de celles portant sur l’optique.

Dentaire : 46 % des volumes d’actes pris en charge à 100%

Le zéro reste à charge est une promesse très attendue. Lors de sa campagne présidentielle, Emmanuel Macron s’était engagé à mettre en place le reste à charge zéro pour les prothèses auditives et dentaires ainsi que pour les lunettes. Et cela ne devrait pas être qu’une promesse de campagne. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, l’avait ainsi confirmé en janvier et février dernier. Sur RMC-BFMTV la ministre a une nouvelle fois évoqué le reste à charge zéro en rappelant que l’objectif était de le mettre en place d’ici 2022, « les Français n’auront plus à débourser de leur poche pour accéder à des lunettes ou à des audioprothèses de qualité ».

Pour que cette promesse soit tenue, des négociations ont été entamées entre l’Assurance maladie et les syndicats de chaque secteur. Celles avec les syndicats de dentistes progresseraient bien selon Les Echos. Le journal explique qu’un terrain d’entente a été trouvé pour que 46% des volumes d’actes soient pris en charge à 100%. Une bonne avancée vers le « reste à charge zéro » promis par Emmanuel Macron. Toujours pour les soins dentaires, les mutuelles santé pourront réduire le remboursement de certains soins et les soins de bases seront revalorisés.

Les syndicats d’opticiens mécontents

Du côté des lunettes, les discussions n'ont pas abouti et les syndicats d’opticiens ont claqué la porte. « Pour financer la promesse présidentielle d'un reste à charge zéro pour les prothèses dentaires, auditives et les lunettes, on cherche à faire des économies sur l'optique, sans prendre en compte nos propositions, alors que nous étions disposés à mettre en avant nos petits prix », explique Véronique Bazillaud du syndicat des centres d'optique mutualistes au journal les Échos. Les syndicats d’opticiens estiment à 1 milliard € la perte que pourrait provoquer cette réforme. Les discussions devraient reprendre puisque Agnès Buzyn doit annoncer le calendrier de mise en œuvre de la mesure en juin prochain.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
2 RÉACTIONS

Je désespère de trouver une complémentaire SANS soins dentaires J’en ai assez de payer pour des soins dont je n’ai pas besoin

Assurland.com, le comparateur d'assurances

Bonjour,

Vous pouvez remplir notre formulaire d'assurance santé : https://www.assurland.com/assurance-sante.html

Une fois qu'il sera dûment rempli, vous pourrez obtenir gratuitement et sans engagement des propositions d'assurance en rapport avec vos besoins.

Bonne journée.

Bien cordialement,
L'équipe d'Assurland

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES