Santé : les objets connectés bientôt remboursés ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Santé : les objets connectés bientôt remboursés ?

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Santé : les objets connectés bientôt remboursés ?

|
Consultations : 1316
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

A l’heure actuelle, les objets connectés en lien avec la santé ne font l’objet d’aucun remboursement par l’Assurance maladie. Toutefois, cela pourrait un jour changer si l’on se fie aux recommandations du Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) dans son dernier livre blanc intitulé « Santé connectée, de la e-santé à la santé connectée ». Explications.

Vie privée et secret médical

D’après les spécialistes, les objets de santé connectés (appli mobiles, balances connectées, bracelets détecteurs, montres intelligentes,…) vont être de plus en plus présents dans l’univers de la santé. D’ailleurs, les patients et les praticiens sont chaque jour plus nombreux à être convaincus.

Toutefois, ce phénomène soulève quelques interrogations et non des moindres. En effet, ces objets connectés collectent et utilisent nos données personnelles pour rendre leur utilisation quotidienne plus pertinente et efficace eu égard à leurs objectifs. Mais, cela représente un risque potentiel tant pour la vie privée que pour le secret médical.

Le CNOM n’a pas manqué de se prononcer sur le sujet. Tel est l’objet de son livre blanc récemment dévoilé, « Santé connectée, de la e-santé à la santé connectée ».

Le CNOM recommande

Objets de santé connectés : les recommandations du CNOMParmi les 6 recommandations du CNOM, ce dernier propose notamment de veiller à un « usage éthique » de ces nouvelles technologies mais aussi et surtout de procéder à la définition d’une « stratégie nationale d’e-santé ».

Plus loin, le CNOM considère qu’il faudra distinguer, parmi tous ces objets de santé connectés, ceux qui s’apparentent davantage à un gadget et ceux dont l’apport est plus essentiel. Cela amène l’organisme à considérer que le remboursement de l’Assurance maladie pourrait être envisageable si l’évaluation de ces objets laisse apparaître qu’ils représentent un bénéfice pour la santé individuelle et/ou collective.

En attendant que ces objets de santé connectés soient éventuellement couverts par le régime général, n’hésitez pas à souscrire une mutuelle santé. Cela vous permettra de bénéficier d’une prise en charge complémentaire pour vos différents soins de santé.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS