Assurance santé

Alan rachète une start-up américaine spécialisée en santé mentale

Publié par le , Mis à jour le 23/09/2021 à 17:26

L’assurtech Alan s’oriente vers le bien être et la psychologie, notamment en rachetant une startup américaine sur ce créneau, "Jour". Le but ? Développer une offre sur la santé mentale pour son public français.

La dépression vécue par le cofondateur d’Alan

Il est des histoires de vie qui encouragent à donner une autre impulsion à son travail. C’est le cas pour le cofondateur de la start-up Alan française, Charles Gorintin. Pendant une conférence de presse dévoilant son nouveau projet, il s’est confié sur sa dépression, vécue en 2013 alors qu'il travaillait chez Facebook : “Je faisais des journées de travail de douze à quinze heures, trois heures de transport, j'étais loin de ma famille et de mes amis, je dormais mal. Après des mois à ce rythme, j'ai craqué. J'étais arrivé à un point de non-retour”.

Comme lui, de nombreux Français font face à des aléas à propos de leur santé mentale ; ils sont 13 millions d’après la Mutualité française. Un nombre qui continue à augmenter, notamment dans le milieu du travail, rappelle Les Echos. En effet, la pandémie et le télétravail ont participé à un certain isolement social propice à l’installation de la dépression. C’est dans ce contexte qu’Alan a décidé de s’orienter vers le bien être et la psychologie.

Une offre pour prendre soin de sa santé mentale

La start-up parisienne a acheté “Jour”, spécialiste du bien-être psychologique, pour 20 millions de dollars. Créée à la fin de l’année 2018, “Jour” est une application grand public de “journaling” basée sur la thérapie comportementale et cognitive (TCC), une méthode de thérapie brève reconnue comme étant efficace.

Cette acquisition permet à Alan de lancer une offre de santé mentale baptisée “Alan Mind”. À travers cette plateforme de suivi médical, l’utilisateur peut se faire aider sur des troubles légers, comme la recherche de sens, le syndrome de l'imposteur, et des problèmes plus complexes, comme la dépression ou les crises d'anxiété au travail. Suite à un questionnaire à remplir, un accompagnement personnel est proposé, notamment avec un vrai thérapeute. De plus, un compte rendu mensuel et anonyme est envoyé aux ressources humaines de l’entreprise ayant pris l’offre pour leur permettre d’analyser des problèmes récurrents et d’organiser des ateliers thématiques.

Pour l’instant, l’offre de “Alan Mind” n’est pas directement intégré à Alan. Pour les clients de l’assurtech, il est possible d’y avoir accès à 5 euros par mois et par salarié. La formule pour prendre soin de sa santé mentale sera prochaine lancée en Belgique et en Espagne, où Alan officie déjà. Puis, dans un troisième pays mystère que les fondateurs dévoileront l’année prochaine.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance santé

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

}