Santé : payer les dons de sang pour augmenter les réserves ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Santé : payer les dons de sang pour augmenter les réserves ?

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Santé : payer les dons de sang pour augmenter les réserves ?

|
Consultations : 1232
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

Les stocks de sang en France sont fragiles et les donneurs trop peu nombreux. Plusieurs pays ont en revanche suffisamment de donneurs. La différence réside dans la rémunération de ceux-ci qui ne s’applique pas en France. Doit-on payer les donneurs pour répondre à la demande de sang ?

Dons du sang : des dizaines de pays autorisent de payer pour du sang

L’Organisation Mondiale de la Santé indique que 72 pays dans le monde usent de cette technique pour approvisionner près de la moitié de leurs stocks. Aux États-Unis ou encore en Allemagne, pour un don de sang les donneurs peuvent obtenir un billet tournant autour des 50 euros. Les résultats sont là car si un Allemand sur trois a déjà donné, en France nous n’avons que 5% de donneurs réguliers. Voilà pourquoi il est plus que jamais nécessaire de donner son sang.

Avec cette méthode leurs réserves souffrent ainsi moins que celles de la France et en plus cela coûte moins cher. En effet, une campagne de dons bénévoles nécessite plus de communication et prend en général plus de temps.

L’EFS et l’OMS campent sur leurs positions

Le sujet fait débat depuis des années et n’est pas près de s’arrêter. Depuis février 2015, l’ouverture à la concurrence menace l’EFS de voir apparaître des sociétés adoptant cette technique de rémunération.

En France, la rémunération des donneurs de sang pose encore problèmePourtant l’EFS tout comme l’OMS sont contre ce phénomène pour des raisons de sécurité et de qualité des produits sanguins. Une ligne directrice est partagée à savoir qu’aucune contrainte ne doit pousser le donneur à franchir le pas. Le fait de rémunérer cet acte aménerait certains donneurs à réaliser ce geste pour des raisons de nécessité, ce que les organisations veulent à tout prix éviter. Des personnes pourraient ainsi cacher des problèmes de santé aux médecins pour obtenir le précieux billet.

Pour savoir où donner, c'est par ici !

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS