Santé : prise en charge du vaccin contre la varicelle

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Santé : prise en charge du vaccin contre la varicelle

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Santé : prise en charge du vaccin contre la varicelle

|
Consultations : 1277
Commentaires : 0
Varicelle : quelle prise en charge pour la vaccination ?

La varicelle apparaît surtout chez les enfants. Comme la varicelle est une maladie jugée bénigne, la vaccination n’est pas une obligation pour les personnes de plus de 18 ans. Toutefois, il arrive que les enfants de plus de douze ans, les femmes enceintes ou certains adultes tombent assez sérieusement malades. Mais, ces cas sont particulièrement rares.

La manifestation de la varicelle

La varicelle se caractérise par une éruption massive de gros boutons rouges semblables aux boutons d’acné sur le visage ou sur tout le corps.

Elle se manifeste surtout chez les enfants de moins de douze ans et permet de renforcer leur défense immunitaire intérieure.

Bien qu’elle sévisse sur tout le corps, elle n’a pas de conséquence grave sur la santé, on préfère même la contracter jeune pour qu’elle ne laisse pas de trace. La vaccination n’est donc pas obligatoire, d’autant plus qu’elle ne garantit pas à 100 % que la varicelle ne se manifestera pas une fois qu’il a été administré.

Les adolescents peuvent toutefois être menacés par la varicelle et les boutons peuvent alors laisser des traces sur leur visage ou sur le corps. Les femmes peuvent aussi être exposées à une malformation du fœtus en période de grossesse si elles ne se font pas vacciner contre la varicelle.    

Vaccin anti-varicelle : quelle prise en charge ?

L’Assurance Maladie couvre les frais de vaccination contre la varicelle à 65 %, les 35 % restants peuvent être pris en charge par une bonne assurance santé.

Pour que la Sécurité Sociale rembourse à 65 %, le vaccin doit avoir été administré par le médecin traitant. Ceci n’est pourtant pas obligatoire pour les femmes enceintes qui se font vacciner contre la varicelle par leur gynécologue.

Dans certains cas très rares, la varicelle peut s’avérer dangereuse, surtout lorsqu’elle s’accompagne d’une fièvre virulente à plus de 39°, de boutons apparaissant en trop grande quantité ou de troubles cardiaques. Elle nécessite alors une intervention chirurgicale immédiate qui sera prise en charge par l’Assurance Maladie et la mutuelle santé.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS