Assurance santé

Santé : relevez le défi Dry January pour régénérer votre corps

Publié par le , Mis à jour le 02/01/2019 à 13:48

Un challenge pour stopper sa consommation d'alcool

C’est peut-être l'une de vos résolutions de l’année 2019. Limiter votre consommation d’alcool. Au lendemain du passage à la nouvelle année, pourquoi ne pas tester le challenge Dry January ?

De l’énergie, une perte de poids et un meilleur sommeil

Connaissez-vous le « Dry January », ce nouveau défi qui nous vient tout droit de Grande-Bretagne ? Pour celles et ceux qui ne connaissent peut-être pas encore, ce concept vous propose de ne pas boire d’alcool durant le mois de janvier. Une idée simple pour purifier son corps au lendemain des fêtes de fin d’année. Chez les professionnels du secteur, ce défi ne peut être que bénéfique pour la santé. Selon une étude relayée par le Huffington Post, les personnes qui ont décidé de relever le défi ont gagné  en énergie, ont perdu du poids, ont un meilleur grain de peau et ont l’impression de mieux dormir! En effet, 71% des participants de l’étude dorment mieux. D’ailleurs, ils sont 57% à avoir une meilleure concentration et 71% à réaliser que l’alcool n’aide pas forcément à passer une meilleure soirée. Des effets qui pourraient durer jusqu’à 8 mois selon des chercheurs britanniques. Alors pourquoi ne pas tenter ce challenge ?

2.8 millions de morts à travers la planète

En France, la consommation d’alcool est en baisse. Pour preuve : les Français ont consommé 1 litre d’alcool en moins en 2017. Une tendance qui se confirme depuis maintenant 10 ans.  Cette réduction a atteint 5 litres. Cependant, même si la population boit moins, elle dépense beaucoup plus en alcool. Selon les derniers chiffres du baromètre de la consommation des boissons alcoolisées, les Français ont dépensé un peu plus de 325 euros en alcool soit une hausse de 24 euros en 10 ans. On ne le rappellera jamais assez mais il faut limiter sa consommation. Boire un verre par jour augmente de 0.5 % le risque de développer un cancer. Chaque année, ce sont quasiment 2.8 millions de personnes qui meurent à cause de maladies liées à l’alcool à travers la planète. En France, l’alcool est à l’origine de 45 000 décès par an.

Pour rappel, l’INPES indique que les risques liés à la consommation augmentent au-delà de 20 grammes d’alcool par jour soit deux verres.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES