• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Santé : trop de pollution en Ile-de-France

Publié par le

C’est devenu une triste habitude : avec les beaux jours, la pollution de l’air est de retour. Bien entendu, certaines régions de l’Hexagone sont particulièrement touchées. Tel est le cas de l’Ile-de-France selon AirParif. Explications.

NO2 et fines particules

Association agréée de surveillance de la qualité de l'air en Ile-de-France, AirParif estime que 90 % des Parisiens se trouvent de façon répétée exposés à des taux de pollution au dioxyde d'azote (NO2) qui dépassent les limites autorisées. Très précisément, cela représente 2,3 millions de personnes touchées.

Hormis le dioxyde d'azote, les particules fines, qui résultent de la combustion du diesel, des rejets émis par les usines ou encore des chauffages au fuel, sont également pointées du doigt et dépassent fréquemment les limitations autorisées.

Des mesures pérennes

Les individus les plus exposés à la pollution de l’air sont ceux qui vivent à proximité des axes routiers de circulation ou habitent à Paris intra-muros où l’air n’est pas assez renouvelé.

Face à cette situation, AirParif invite à prendre des mesures permanentes en faveur de la qualité de l'air au lieu de ne prêter attention qu’aux pics de pollution. Autrement dit, lorsque la pollution de l’air est déjà effective. L’association considère en effet que c’est la pollution chronique qui est la plus préjudiciable pour les personnes les plus vulnérables.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES