Assurance santé

Santé : un vaccin contre l'acné bientôt sur le marché ?

Publié par le , Mis à jour le 04/10/2018 à 11:39

L'acné touche 15 millions de personnes en France

Bientôt la fin du cauchemar pour les adolescents et les adultes ? Des chercheurs californiens et taïwanais ont mis au point un vaccin contre l'acné. Pour le moment, cette avancée n’a été testée que sur des animaux et des tissus humains.

Pas encore de tests sur l’Homme

Elle peut pourrir la vie des adolescents comme des adultes. L’acné a souvent été un cauchemar pour la majorité d’entre nous. Cependant, cette affection liée à l’hypersécrétion pourrait devenir un lointain souvenir. Une équipe de chercheurs californiens et taïwanais ont mis au point un vaccin contre l’acné. Pour la première fois, les scientifiques ont réussi à isoler un anticorps permettant de cibler la toxine « Pripionibacterium acnes ». Pour le moment, aucun test n’a pu être réalisé sur des humains. Les chercheurs n'ont mené que des expériences sur des souris et des échantillons de tissus humains. Des tests plutôt concluants car les scientifiques ont pu observer une réduction des boutons. Une petite victoire car aujourd’hui, les traitements proposés aux patients peuvent être lourds et provoquer d’importants effets secondaires. On pense notamment à des démangeaisons, des saignements de nez ou encore à des sécheresses de la peau et des muqueuses.

L’acné touche 80 à 90% les adolescents

Ce vaccin anti-acné est porteur d’espoir même si le chemin est encore long avant de le retrouver dans les pharmacies. Si le projet venait à se concrétiser, de nombreuses questions se poseraient. Combien de temps ce vaccin peut-il durer ? Le patient devra-t-il faire plusieurs injections ? Sera-t-il remboursé par l’Assurance Maladie ? Le vaccin pourra-t-il traiter toutes les formes de l’acné ? Il faut savoir que l’acné est un vrai enjeu de santé publique. La maladie touche 15 millions de personnes en France. Elle concerne 80 à 90% des adolescents et 20% des femmes adultes. Une maladie qui modifie l’apparence physique et qui peut affecter la qualité de vie. En atteste, cette récente étude irlandaise qui explique que l’acné peut détériorer la santé et accroître la détresse psychologique.

Si vous êtes touchés par l’acné, sachez qu’il faut consulter un dermatologue. Une consultation remboursée à hauteur de 70% du tarif de convention. Attention, il n’est pas rare que ce professionnel de santé réalise des dépassements d’honoraires. Après le remboursement de la Sécurité sociale, c’est votre mutuelle santé qui prendra le relai. N’hésitez pas à bien vérifier votre contrat sur ce sujet.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES