Santé : une taxe en vue pour les boissons sucrées ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Santé : une taxe en vue pour les boissons sucrées ?

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Santé : une taxe en vue pour les boissons sucrées ?

|
Consultations : 1703
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

L’OMS tire la sonnette d’alarme au sujet des boissons sucrées. Sources de diabète et d’obésité, les sodas sont à l'origine de maux graves. L’organisation appelle à taxer ces boissons pour diminuer la consommation.

La dangerosité du taux de sucre des sodas

L’organisation mondiale de la santé est soucieuse de la santé de tous les habitants de notre planète. Pour en prendre soin elle appelle à réagir contre les boissons sucrées qui ont malheureusement la cote. Si auparavant elle préconisait une consommation quotidienne maximale de sucres de 10% de ce que nous ingérons, elle préfère maintenant plutôt réduire ce taux à 5%. Concrètement, 5% c’est environ 25 grammes de sucre soit l’équivalent de six petites cuillères. À côté de cela, sachez qu’une seule canette de soda c’est dix de ces cuillères…

Le calcul est vite fait et nous laisse imaginer les risques de diabète et d’obésité que la population ayant cette habitude de consommation prend. D’ailleurs, les conséquences sont directement visibles, les individus souffrant d’obésité ont doublé depuis 1980 dans le monde. En 2014, 1,9 milliard d’individus étaient atteints de surpoids, 600 millions d’obésité. Entre 1980 et 2014, les cas de diabète sont passés de 108 à 422 millions.

Obésité et diabète : une taxe pour baisser la consommation des boissons sucrées ?

Afin de lutter contre ce fléau, l’OMS pousse les gouvernements à taxer les boissons sucrées. Elle informe qu’une augmentation des prix de 20% ferait réduire la consommation de 20%, même histoire pour une hausse de 50%.

Une taxe pour baisser la consommation de boissons sucrées ?

C’est d’ailleurs ce qui est concrètement arrivé au Mexique. Ce pays a augmenté ses tarifs de 10% en 2014 et a vu une baisse de la consommation de boissons sucrées de 6%.

via francetvinfo

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS