Assurance santé

Sida : en Ile-de-France, 2650 nouveaux cas chaque année

Publié par le

10 000 malades ignorent leur séropositivité

L'agence régionale de santé organise jusqu'au 15 juin prochain, la première semaine régionale de dépistage du virus du sida. Rien qu'en Ile-de-France, ce sont 2650 nouvelles personnes qui vont découvrir leur séropositivité chaque année.

La première semaine régionale du dépistage du virus du Sida

Le Sida continue de faire de nouvelles victimes. Rien qu'en région Ile-de-France, le VIH est responsable de 2650 nouveaux cas chaque année selon les derniers chiffres de l'Agence régionale de santé relayés par le Parisien. 

Pour limiter cette propagation qui inquiète les autorités sanitaires, l'ARS organise la première semaine régionale de dépistage du virus du sida. Jusqu'au 15 juin, une trentaine de centres gratuits d'informations seront ouverts sur l'ensemble de la région. Par ailleurs, les Franciliens seront invités à passer des tests rapides du dépistage du VIH grâce à une simple piqûre sur le bout du doigt. Les associations viendront à leur rencontre dans des lieux du quotidien comme les gares ou encore les rues.

Mais quel est le profil type des nouveaux malades en Ile-de-France ? Ce sont principalement des hommes (64%) qui sont nés à l'étranger (61%) et qui sont âgés de plus de 50 ans (20%). En majorité, les nouveaux cas ont été contaminés par le virus du sida après un rapport hétérosexuel (60%). Lors de la découverte de leur séropositivité à un stade précoce (34%), le dépistage du VIH était effectué pour la première fois (55%).

Un stade déjà très avancé 

Si 2650 cas sont dépistés chaque année en Ile-de-France, l'ARS estime que 10 000 malades ignorent leur séropositivité. L'agence va même plus loin en rappelant que 28% des personnes découvrent le sida a un stade "déjà très avancé". 

Rappelons que le dépistage du virus du sida est obligatoire pour un don de sang, d'organe, de lait ou de sperme. Il est recommandé d'effectuer des tests réguliers lorsqu'il s'agit d'un homme ayant des relations sexuelles avec un homme, lorsqu'une personne vient d'une région ou le VIH est très présent ou lorsqu'elle utilise des drogues injectables.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES