Assurance santé

Sida : la Prep désormais disponible chez les généralistes

Publié par le , Mis à jour le 02/06/2021 à 10:34

La Prep, un traitement préventif contre le VIH arrive chez les médecins généralistes et dans les pharmacies. Initialement, ce médicament était uniquement disponible en prescription hospitalière et dans les centres de prévention des infections sexuellement transmissible.

Un traitement efficace à quasiment 100%

La Prep, un traitement préventif contre le VIH est désormais disponible chez les médecins généralistes. Un médicament qui est d’une efficacité de quasiment de 100% quand la posologie est strictement respectée.

Un traitement qui s’adresse à des personnes qui n’ont pas le sida mais qui ont des comportements sexuels dits à risque. En clair, des personnes qui n’utilisent pas systématiquement un préservatif. Les experts recommandent plus particulièrement ce médicament à "des hommes ayant des rapports homosexuels avec des hommes séronégatifs à haut risque d’acquisition du VIH et aux personnes transgenres ayant des relations sexuelles à haut risque".

Initialement, ce médicament était uniquement disponible en prescription hospitalière et dans les centres de prévention des infections sexuellement transmissible.

« La difficulté était que ça limitait l’accès à la Prep pour un certain nombre de personnes. Donc les hospitaliers mais aussi les associations de patients, depuis 2016, ont milité pour que ce traitement préventif puisse être plus largement disponible » explique à Ouest France, un praticien hospitalier.

Désormais, les patients pourront se rendre chez leur médecin et récupérer le traitement dans leur pharmacie de quartier.

Une population un peu plus dépistée

Selon les chiffres, les adolescents et les jeunes adultes ne sont pas assez informés par la maladie. Malheureusement, certains pensent encore que le sida peut se guérir.

En 2020, Santé publique France annonce que la population est un peu plus dépistée et une baisse du nombre de nouveaux cas.

En Ile-de-France, ce sont 2650 personnes qui vont découvrir leur séropositivité. Dans la grande majorité des cas, ce sont des hommes de plus de 50 ans qui sont nés à l’étranger. Des personnes qui ont été contaminées après un rapport hétérosexuel (60%). Et là encore, c’est un premier dépistage qui révèle le virus.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance santé

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES