Assurance santé

Sport : les enfants n'auront bientôt plus besoin de certificat médical

Publié par le , Mis à jour le 07/10/2019 à 17:28

Dès 2020, une attestation remplacera le certificat médical

Le gouvernement veut simplifier l’accès au sport des enfants. Dès 2020, les parents n’auront plus besoin de fournir un certificat médical. Seule une attestation sera nécessaire. La fin du certificat médical permettra de désengorger les cabinets des généralistes.

« Une mesure de simplification »

Les parents n’auront bientôt plus à courir chez le médecin pour obtenir un certificat médical. Dans le cadre du projet de budget de la Sécu 2020, le gouvernement souhaite simplifier l’accès au sport des enfants. Dès 2020, le certificat médical sera remplacé par une attestation remplie par les parents eux-mêmes.

« Une mesure de simplification » qui concerne 6 millions d’enfants licenciés dans les différents clubs et fédérations sportives. Dans un tweet, Roxana Maracineanu, la ministre des sports s’est félicitée de cette simplification : « Parce que l’activité physique est utile à la santé, j’ai souhaité l’évolution du certificat médical pour intégrer le contrôle de l’aptitude au sport aux examens obligatoires de l’enfant de 0 à 18 ans. Une dépense en moins pour les familles, un frein en moins à l’activité sportive ».

Les parents devront s’appuyer sur un questionnaire

Pour remplir cette attestation, les parents devront s’aider d’un questionnaire leur permettant de savoir si « oui » ou « non » une consultation chez un médecin est nécessaire.

La fin du certificat médical permettra aussi de désengorger les cabinets des généralistes durant le mois de septembre. L’occasion aussi de soulager les comptes de l’Assurance maladie. Le gouvernement estime qu'une économie de 30 millions d’euros peut-être ainsi réalisée.

Même si elle n'est pas obligatoire, il est conseillé d'opter pour une assurance extra-scolaire. Une garantie qui permettra notamment de couvrir l'enfant lors des activités sportives. Attention tout de même, certains sports comme la plongée sous-marine ou encore les activités nautiques mécaniques peuvent être exclues. Dans ce cas, il faudra souscrire une garantie appelée "multirisques loisirs".

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES