Assurance santé

Tabac : de nouvelles augmentations à partir du 22 octobre 2018

Publié par le

Le paquet de 20 cigarettes oscillera entre 7,60 et 9,30 euros

Dès le 22 octobre 2018, de légères hausses du prix du tabac entreront en vigueur avec un prix moyen du paquet de cigarettes stable à 7,90 euros.

Un paquet de cigarettes à 10 euros en 2020

Le gouvernement poursuit sa lutte contre la consommation du tabac. De nouveaux tarifs sur les cigarettes entreront en vigueur le 22 octobre prochain. Il s’agit de très légères hausses sur le tarif moyen d’un paquet de 20 cigarettes. Comme l’explique le communiqué de presse du Ministère de l’action et des comptes publics, « le prix moyen du paquet de 20 cigarettes reste stable à 7,90 euros. Les prix homologués des paquets de 20 cigarettes demeurent compris entre 7,60 euros et 9,30 euros. Près de la moitié des paquets de 20 cigarettes a toujours un prix égal ou supérieur à 8 euros ». Les Lucky Strike bleu augmenteront par exemple de 10 centimes d’euros pour arriver à 7,70 euros. Concernant le tabac à rouler, les prix demeurent entre 9,60 euros et 11,10 euros avec pour 70% d’entre eux, un prix égal ou supérieur à 10,40 euros. À terme, le gouvernement s’est fixé l’objectif d’un paquet de cigarettes à 10 euros en novembre 2020.

5 millions de fumeurs en moins en 2027

Selon les chiffres de tabac-info-service.fr, la France compte près de 16 millions de fumeurs. Dans le détail :

  • 32% des 18-25 ans fument de temps en temps
  • Près d’une personne sur deux chez les 18-34 ans
  • Un jeune sur trois fume chez les 15-19 ans
  • 46% des femmes fument chez les 20-25 ans 
  • 55% des hommes fument chez les 26-34 ans

Depuis quelques années, le gouvernement annonce des augmentations à répétition sur les paquets de cigarettes. Le paquet neutre a égalemment fait son entrée chez les buralistes en 2017. Une méthode qui commence à payer car au premier semestre de cette même année, 1 million de personnes ont arrêté de fumer. Une baisse historique en 10 ans ! L’objectif du gouvernement est clair, faire tomber le taux de fumeurs sous la barre des 17% en 2027 soit 5 millions de personnes en moins. Aujourd’hui encore, le tabagisme reste la première cause de mortalité en France avec 73 000 décès par an. Selon les chiffres, un fumeur régulier sur deux mourra prématurément à cause de sa consommation de tabac.  

  • Un cancer sur trois est dû au tabagisme
  • Fumer peut être à l’origine des maladies cardio-vasculaires
  • La bronchite chronique est en grande partie liée au tabagisme 
  • Le tabac est aussi connu pour déclencher d’autres pathologies
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES