Assurance santé

Tabac : hausse des tarifs de certaines cigarettes le 2 juillet

Publié par le

Une nouvelle hausse des prix des cigarettes

Le 2 juillet prochain, le prix de certaines cigarettes augmentera. Seront concernés les paquets de tabac situés dans le bas du marché. Des marques jusqu’à présent 7,50 € vont passer à 7,70 € ou 7,80 €.

Les paquets de cigarettes à 7,50 € vont passer à 7,70 € ou 7,80 €

Une autre vague d’augmentation, ou d’ajustement, pour le prix des cigarettes. Le 2 juillet prochain, le tarif de certains paquets de cigarettes va légèrement augmenter. Un réajustement qui concernera ceux situés dans le bas du marché, d’après un arrêté daté du 7 juin et publié samedi au Journal officiel. Ce sont les marques de cigarettes vendues jusqu’à présent aux alentours de 7,50 € le paquet, qui vont être impactées. Une hausse de 20 à 30 centimes d’euros.

Les marques touchées par cette hausse seront Benson and Hedges Original Red (le paquet de 20 passe à 7,80 €, contre 7,50 €) ou bien encore Winston Connect Blue (7,60 € à 7,70 €). Aucune augmentation donc pour le paquet de 20 Marlboro Red ou celui de Camel Filters. « Il y a très peu de changements sauf dans les références qui avaient visé un plafond un peu bas lors de la précédente révision des tarifs », a indiqué un connaisseur du secteur, rapporte la radio RTL.

Des mesures de prévention basées sur la hausse de prix depuis les années 1970

Après 4 années de stabilité, il s’agit de la 4ème hausse des prix du tabac depuis le début de quinquennat d’Emmanuel Macron. Une conséquence du plan anti-tabac voté en octobre 2017. Mené par Agnès Buzyn, ministre de la Santé, ce plan prévoit la hausse successive des tarifs. Les prochaines augmentations devraient avoir lieu en avril et novembre 2019 en avril 2020 et en novembre 2020. En 2020 le prix sera ainsi de 10 € le paquet.

Pour le gouvernement, la lutte contre le tabagisme est devenue une priorité. Cette augmentation des prix devant faire reculer le nombre de fumeurs en France. Le 28 mai dernier, la ministre de la Santé s’était d’ailleurs réjouie du fait qu’un million de Français avaient arrêté de fumer en un an. Une baisse attribuée à la hausse des prix, mais également à la hausse du forfait remboursement des substituts nicotiniques. Les hausses à venir devraient encore faire réduire ce nombre. Selon France Info et l’INA, augmenter le prix a un réel impact. Et les politiques le savent. Depuis l’an 2000, le prix d’un paquet de cigarettes a ainsi augmenté de 128 %. Ces mesures de prévention basées sur la hausse de prix ne sont pas nouvelles. Dans les années 1970, le gouvernement avait déjà pris une telle décision.  Selon le bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de Santé Publique France, 26,9 % des Français fument encore quotidiennement en 2018.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES