Assurance santé

Tabac : la hausse des prix a entraîné une baisse des ventes en 2018

Publié par le

Tabac : la vente de cigarettes en baisse en 2018

Les ventes de tabac ont très nettement diminué en 2018. Selon un bilan établi par Logistica, 40,23 milliards de cigarettes ont été livrées aux buralistes français l’année dernière, contre 44,36 milliards en 2017. Un recul imputable à la hausse constante des prix.

40,23 milliards de cigarettes livrées aux buralistes en 2018

Le plan anti-tabac est une réussite. D’après un premier bilan établi par la société Logistica, le fournisseur des bureaux de tabac, les ventes de cigarettes ont très nettement reculé l’année dernière en France. En 2018, 40,23 milliards de cigarettes ont été livrées aux buralistes dans l'Hexagone, contre 44,36 milliards en 2017. Soit un recul de 9,32 % en volume. Les ventes de tabac à rouler sont celles enregistrent la plus forte diminution (9, 40 %). C’est la troisième année consécutive que les ventes de cigarettes diminuent en France. En 2017 elles s’étaient étiolées de 1,48 % en volume et en 2016 de 1,2 %.

« Le prix est redevenu un facteur d'arrêt du tabac »

« C’est une politique de santé publique qui marche, cela va faire des milliers de vies sauvées, c’est important », s’est félicité auprès de l’AFP Bertrand Dautzenberg, pneumologue à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Pour l’expert cette baisse est incontestablement liée à la hausse des prix. Une augmentation constante qui a « motivé beaucoup de gens à arrêter de fumer : le prix est redevenu un facteur d'arrêt du tabac, car fumer un paquet par jour coûte maintenant 240 euros par mois », explique-t-il. Après une nouvelle augmentation au 1er janvier, les paquets de Marlboro Red sont aujourd’hui à 8,20 €, ceux de Philip Morris Bleue à 8 € ou bien encore ceux de Gauloises Brunes à 8,90 €. En 2020, le prix du paquet de vingt cigarettes atteindra 10 €.

Cette baisse des ventes ne serait toutefois être expliquée que par une seule hausse des prix. D’autres mesures telles que l’instauration du paquet neutre ou le remboursement des substituts nicotiniques ont également encouragé les fumeurs à arrêter. Divers éléments qui montrent que le programme national de lutte contre le tabac fonctionne. Selon le Baromètre santé publié en mai 2018 par Santé publique France, 12,2 millions de Français fumaient en 2017, contre 13,2 millions en 2016.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES