Assurance santé

Toutes les régions françaises désormais touchées par l'épidémie de grippe

Publié par le

Santé : l'épidémie de grippe touche l'ensemble de la France

Dans son dernier bulletin publié mercredi 30 janvier, Santé publique France indique que l’ensemble des régions de la France métropolitaine sont désormais touchées par l’épidémie de grippe. Depuis le 1er novembre 2018, 422 cas graves de grippe ont été signalés.

Plus d’un millier d’hospitalisation la semaine dernière

L’épidémie de grippe s’est installée partout en France. Toutes les régions de France métropolitaine sont désormais touchées par le virus de la grippe d’après le Bulletin hebdomadaire de Santé publique France. L'organisme indique en outre qu’un excès de mortalité a été observé chez les personnes de 15-64 ans et de 85 ans ou plus lors des deux premières semaines de janvier. Pour ces 15 premiers jours de l’année, Santé publique France faisait état d’un taux de consultation de 86 pour 100 000 habitants. Près de 2 564 cas ont été recensés aux urgences dont 286 qui ont fait l’objet d’une hospitalisation.

La semaine dernière ce sont plus d’un millier de personnes qui ont été hospitalisé en raison de la grippe. C’est environ 400 de plus que la semaine précédente. L’agence sanitaire précise toutefois que les premières estimations du nombre de décès ne pourront être révélées que dans les prochaines semaines.

Si cette épidémie commence toute juste à toucher l’ensemble des régions de la France métropolitaine, les premiers cas datent de plusieurs mois. Depuis le 1er novembre, 422 cas graves de grippe (dont 92 la semaine dernière) ont été admis en réanimation.

Les bons gestes de prévention

Interrogé par Franceinfo, Vincent Enouf, directeur adjoint du Centre National de référence de la grippe à l'Institut Pasteur précise que le pic de l'épidémie reste à venir. Pour se protéger il est donc nécessaire d’adopter quelques bons gestes. Pour le vaccin il est cependant trop tard. « Il est trop tard pour se faire vacciner. Il faut favoriser les mesures barrières avec les bons gestes : se moucher, se laver les mains fréquemment, éviter d'être au contact d'autres personnes si on se sent malade, (...) aérer fréquemment son habitation. C'est très utile, même s'il fait froid de manière à recycler l'air. Si vous toussez, vous pouvez contaminer votre voisin jusqu'à 6 mètres », indique Vincent Enouf.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES