• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Trop d'enseignes vendent des pesticides dangereux

Publié par le

Trop de pesticides dangereux vendus en libre-service et sans conseil

La dernière étude réalisée par l’association de défense des consommateurs « Consommation Logement et Cadre de Vie » (CLCV) dresse un constat édifiant : 49 % des enseignes proposent en vente libre des pesticides dangereux pour la santé. Coup de projecteur.

Des enseignes en infraction avec la loi

Pour sa dernière enquête, l’association CLCV a passé au crible 158 magasins, dont 79 % d’enseignes spécialisées.

Il en ressort que 44 % des magasins spécialisés ne respectent pas la réglementation puisqu’ils proposent à la vente des produits dangereux dans leurs rayons en libre-service. Or, ces produits ne peuvent être vendus que par des employés spécialement formés. Dans la grande distribution, ce sont 49 % des enseignes qui sont en infraction avec la loi.

En outre, lorsqu’il existe un point de vente spécifique dédié à la vente de ces pesticides dangereux, il apparaît que, dans 36 % des cas, le vendeur ne dispense aucun conseil ou conseille mal le client…

Vers une anticipation de l’interdiction ?

Sur Internet, l’association de défense des consommateurs constate que plusieurs plateformes web permettent d’acheter des « pesticides chimiques les plus à risque », et ce, sans qu’aucun conseil ne soit dispensé.

Face à ces différents manquements, la CLCV demande aux pouvoirs publics de procéder à un renforcement de ses contrôles ainsi qu’à la suppression pure et simple des espaces en libre-service pour la vente de ces produits dangereux.

Enfin, l’association demande aux distributeurs d’anticiper l’interdiction qui doit entrer en vigueur en 2019 et de retirer dès aujourd’hui les pesticides dangereux de leurs rayons. Pour rappel, dans 2 ans, ces produits ne pourront plus être vendus aux particuliers et les vendeurs devront être formés pour dispenser les bons conseils.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES