• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Trop de médicaments pour les seniors ?

Publié par le

Les patients les plus âgés font-ils l’objet de surprescription ? Alors que l’on vient d’apprendre que les remboursements de la Caisse nationale d'assurance-maladie (Cnam) avaient bondi de 3,3 % en 2014, l’UFC-Que Choisir répond par l’affirmative à cette question. L’association considère en effet que les seniors se voient prescrire trop de médicaments. Coup de projecteur.

350 ordonnances analysées

Pour les besoins de sa dernière étude, l’UFC-Que Choisir a passé au crible 350 ordonnances délivrées à des patients âgés de 75 ans et plus.

Résultat des courses ? Ils sont victimes de surprescription. Plus précisément, ces ordonnances concernent en moyenne 8,6 médicaments. Et l’association de défense des consommateurs de s’interroger sur la capacité des praticiens à vérifier que chaque médicament prescrit se justifie et n’est pas finalement « plus dangereux que bénéfique » vu les niveaux de prescription constatés.

En outre, l’UFC-Que Choisir estime que ce sont près de 40 % des ordonnances qui sont potentiellement dangereuses en ce qu’elles concernent des médicaments contre-indiqués pour les seniors.

Un poids pour l’Assurance maladie

L’association met notamment l’accent sur le poids de ce phénomène de surprescription pour les dépenses de l’Assurance maladie qui rappelons-le, ont représenté la bagatelle de 33,5 milliards d’euros en 2013.

D’ailleurs, avec le vieillissement de la population française, le nombre des seniors va continuer d’augmenter dans l’Hexagone et la surprescription si elle n’est pas freinée coûtera encore plus cher.

C’est pourquoi l’UFC-Que Choisir demande aux pouvoirs publics de faire figurer la « déprescription » pour les seniors dans les « indicateurs de rémunération à la performance des médecins ». Elle insiste aussi pour que la Haute Autorité de Santé (HAS), autorité publique indépendante, érige cette problématique en « priorité de travail pour les années à venir ».

En matière de santé, mieux vaut être assuré. En effet, une couverture santé permet de bénéficier d’une prise en charge complémentaire pour différentes dépenses, que ce soit l’achat de médicaments, les soins optiques et dentaires ou encore l’hospitalisation. A noter qu’avec un comparateur, il est possible de souscrire une assurance santé pas chère conforme à son budget.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES