• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Un dépistage généralisé du cancer du col de l'utérus ?

Publié par le

Le frottis du cancer du col de l’utérus pourrait se généraliser

Le cancer du col de l’utérus est un mal qui ne s’essouffle pas en France. Pour remédier à cette maladie, il existe bien un vaccin et un frottis mais le geste n’est pas automatique. Les autorités de santé pensent alors à généraliser ce dépistage pour 2018.

L’efficacité du frottis du cancer du col de l’utérus trop peu exploitée

Dans la triste liste des cancers les plus courants chez les femmes, celui du col de l’utérus fait partie des 10 plus importants. Chaque année, environ 1 100 personnes décèdent à cause de ces cellules cancéreuses.

Dans le cadre d’une semaine dédiée à l’information et au dépistage du cancer du col de l’utérus, l’agence de santé publique souligne que les chiffres ne s’améliorent pas. Il existe néanmoins des moyens pour lutter comme le frottis cervico-utérin permettant de détecter et d’anticiper l’apparition des cellules à l’origine de ce cancer.

Malheureusement, ce geste de dépistage n’est pas automatique et trop de femmes passent à côté. Environ une femme sur deux ne se fait pas dépister au moins une fois tous les trois ans. Pourtant, ce cancer pourrait être évité « dans neuf cas sur dix grâce au frottis » selon L’Institut national du cancer.

Les autorités veulent une généralisation du dépistage pour 2018

L’agence de santé avance alors l’idée d’une généralisation de ce dépistage pour diminuer les cas de cancer du col de l’utérus. Cette généralisation s’accompagnerait de relances pour effectuer l’examen au moins une fois tous les trois ans. Elle pourrait être mise en place pour 2018 et faire baisser de 30% ces malades.

13 départements français expérimentent déjà depuis sept ans cette généralisation avec des résultats encourageants. En Indre-et-Loire, Les femmes ne répondant pas aux relances de l’agence de santé se voient alors envoyer un kit de prélèvement à réaliser chez soi. Rien que cette alternative a permis de doubler les dépistages dans ce département.

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES