Un foetus subit une chirurgie réparatrice en France

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Un foetus subit une chirurgie réparatrice en France

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Un foetus subit une chirurgie réparatrice en France

|
Consultations : 1896
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

Un fœtus atteint de « spina bifida » une malformation congénitale a été opéré dans un hôpital français. L’opération a été effectuée sur un fœtus lors du cinquième de la grossesse. Selon le Professeur Jean-Marie Jouannic, «  le bébé et la mère vont bien », la mère a accouché le 9 novembre dernier par césarienne à son huitième mois.

Quelques précisions sur le « spina bifida »

Cette malformation est la cause de paralysie et d’incontinence en raison d’un défaut de fermeture de certaines vertèbres de la colonne vertébral au bas du dos. Le « spina bifida » fragilise la colonne puisque la moelle épinière et ses racines sont complètement sans protection. Selon les scientifiques cette malformation concerne 90 % des cas par échographie soit 1 grossesse sur 1 000.

Une fois qu’elle est diagnostiquée, la majorité des parents décident d’interrompre la grossesse tandis que près d’une quarantaine d’enfants naissent avec. Maintenant que l’intervention in utero est faisable en France, les bébés atteints de cette maladie peuvent espérer se faire soigner.

Le gynéco-obstétricien qui a réalisé l’intervention chirurgicale a confié dans un communiqué rapporté par le site Le Monde que « c’est énorme d’avoir pu protéger le cerveau de cette petite fille pour permettre ses apprentissages futurs ».

La prise en charge de la maternité

Un foetus atteint d'une malformation congénitale a été opéré Durant la grossesse, l’assurance maladie couvrira tous les frais médicaux, les analyses de laboratoires, les amniosynthèses, les IVG thérapeutique et les frais d’hospitalisation au moment de l’accouchement.

Pour avoir un aperçu du montant des indemnités journalières la future maman pourra faire appel à un service en ligne qui a été mis en place par l’assurance maladie. Pour pouvoir utiliser ce simulateur, elle doit fournir des fiches de paies des trois ou douze mois et les dates de début du congé de maternité.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS