Assurance santé

Un français rapatrié présente des symptômes du coronavirus

Publié par le , Mis à jour le 31/01/2020 à 17:16

Les français de Wuhan rapatriés en France

Ce midi, un avion transportant 180 Français rapatriés de Wuhan est arrivé en France. Ses passagers resteront en quarantaine dans un centre de vacances de Carry-le-Rouet, tandis que l’un d’entre eux, présentant des symptômes du virus, est hospitalisé à Marseille. Assurland revient sur cette épidémie qui a déjà fait 213 morts et presque 9 000 contaminés, dont 6 en France.

Coronavirus : rapatriement des Français présents à Wuhan

Après avoir passé un examen médical à l’aéroport de Wuhan, 180 Français ont embarqué dans un avion durant la nuit du 30 au 31 janvier 2020 afin de rentrer en France. Arrivés sur la base militaire d'Istres, dans les Bouches-du-Rhône, ils ont été placés en isolement dans un centre de vacances situé à Carry-le-Rouet, ou ils resteront durant deux semaines. Durant toute la période de quarantaine, 80 réservistes sanitaires seront mobilisés au sein du centre afin d'offrir une surveillance médicale optimale aux personnes rapatriés. Leur température sera prise de manière très régulière, et le port d’un masque leur est imposé. Parmi les 180 Français de retour sur le sol français, un seul présentait des symptômes du coronavirus. Il a immédiatement été pris en charge à son arrivée sur le territoire, et hospitalisé l’hôpital de la Timone, à Marseille, afin d’être suivi de prêt.

Cet événement intervient en même temps que l’annonce faite par Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Ce dernier a déclaré, lors d’une conférence de presse ce 30 janvier 2020, que l’épidémie est “une urgence de santé publique de portée internationale”. Selon lui, la plus grande chose à craindre serait que le virus puisse se propager dans des pays dont le système de santé est très faible. En effet, si lorsque les personnes touchées par le virus sont prises en charge rapidement, il n’est pas plus dangereux qu’une grippe. En revanche, lorsque les moyens médicaux ne sont pas suffisants, les risques de mortalité sont très élevés.

Carry-le-Rouet : psychose suite à l’arrivée des rapatriés

Si le rapatriement des Français qui étaient restés à Wuhan rassure leurs familles et amis, il inquiète les habitants de la ville de Carry-le-Rouet. En effet, les résidents de cette station balnéaire qui compte environ 6 000 habitants, craignent d’être contaminés suite à la présence des rapatriés. Le maire de la commune tente de calmer cet angoisse grandissant en expliquant que le lieu est sécurisé et accessible.

Pour rappel, la transmission du virus entre humains est possible seulement s’ils sont en contact très étroit. Les risques d’être contaminé par le simple fait de se trouver dans la même ville sont donc impossible tant que l’on n'entre pas en contact direct avec une personne porteuse du virus. De plus, pour limiter les risques, il est fortement recommandé de se laver régulièrement les mains, d’utiliser des mouchoirs jetables lorsque l’on se mouche, et de porter un masque en cas de toux. Si une personne présente des symptômes (toux et fièvre), il est important qu’elle appelle le samu (15) et non qu'elle se rende chez un médecin généraliste.

Enfin, il faut garder en tête que, en France, rien ne sert de paniquer. Tous les cas connus ont été rapidement pris en charge et les personnes concernées vont bien. Grâce à notre système de santé, ce nouveau coronavirus n’est pas plus dangereux pour nous qu’une simple grippe. L’important étant de rester vigilants et de suivre les consignes de sécurité.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES