Assurance santé

Un logo pour garantir la qualité des aliments pour bébés

Publié par le

Un nouveau logo pour aider les parents dans les rayons des supermarchés

Pour venir en aide à des parents souvent dépassés par les produits pour bébés, un nouveau logo va s’installer petit à petit dans les rayons des supermarchés. Objectifs : rassurer et aiguiller les parents après le scandale des laits infantiles contaminés Lactalis.

Un symbole pour garantir la conformité du produit

Pas toujours évident pour des parents de se retrouver face aux centaines de références du rayon bébés du supermarché. Laits, yaourts, gâteaux, compotes ou encore petits plats…les parents peuvent très rapidement s’y perdre. Voilà pourquoi, un nouveau logo pour repérer les aliments pour bébés va progressivement s’installer dans les rayons. Un symbole « aliments de l’enfance » qui permettra ainsi d’identifier les aliments bons pour les enfants de 0 à 3 ans. Comme l’explique le Parisien et selon un sondage OpinionWay, 93% des parents déclarent rencontrer des difficultés pour alimenter un enfant en bas âge. 70% des sondés sont même perdus quand il faut trouver un aliment pour nourrissons en dehors du rayon bébé. C’est l’Association française de normalisation (AFNOR) qui a élaboré ce nouveau logo. À droite du logo se trouve un site internet qui permettra aux parents de trouver de nombreux conseils. On y apprend notamment que le symbole permet de garantir la conformité du produit avec les exigences françaises et européennes.

      Logo-alimentation-bébés            

Un nouveau logo déjà présent sur les pots Blédina et Nestlé

Un logo que les parents peuvent d’ores et déjà trouver sur les petits pots de Blédina et Nestlé et qui devrait s’étendre aux légumes, viandes et yaourts. Un gage de qualité qui va sans doute apaiser les inquiétudes des parents : « ils ne contiendront pas d’additifs et leur taux de pesticides sera 500 fois plus strict que dans l’alimentation courante et dix fois plus pour les nitrates » explique Magali Bocquet, secrétaire générale du secteur français des aliments de l’enfance. Fin 2017, une enquête est ouverte par le pôle santé publique dans l’affaire des laits infantiles contaminés par des salmonelles. Des centaines de lots pour bébés sont rappelés par le groupe Lactalis et des dizaines de nourrissons sont hospitalisés pour avoir été touchés par la bactérie.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES