Assurance santé

Une étude conseille d'éviter 90 médicaments

Publié par le

Des médicaments à ne pas prescrire selon l'étude

Après la « liste noire » des médicaments selon le magazine 60 millions de consommateurs, la revue Prescrire vient de dévoiler le nom de 90 médicaments « plus dangereux qu'utiles ». Cette étude intervient quelques jours après l’interdiction de publicité pour 11 médicaments.

Une liste de 90 médicaments à éviter

C’est une étude à lire avec attention. La revue spécialisée Prescrire vient de publier son étude annuelle sur les médicaments. Elle place ainsi 90 médicaments sur une liste de produits « à écarter des soins » puisqu’ils sont « plus dangereux qu'utiles ». Ces derniers, qui sont pourtant autorisés par les autorités de santé européenne et française, ont été examinés lors d’une longue étude faite sur des médicaments entre 2010 et 2018.

Parmi ces 90 médicaments, on retrouve des produits biens connus et fréquemment utilisés. Le Voltarène, le Voltaflex, le Vogalène font par exemple partis de cette liste de médicaments à éviter. Les produits prescrits pour les rhumes ne sont quant à eux pas épargnés puisque le Dolirhume et le Rhinofluimucil sont également cités. Face aux dangers de ces nombreux médicaments, la revue conseille de ne rien prescrire. Face aux cas « d'impasse thérapeutique », Prescrire exhorte à proposer des soins « utiles » en lieu et place de ces produits.

Une interdiction de publicité pour 11 médicaments

La publication de cette étude fait suite à de nombreux débats autour de la dangerosité des médicaments sans ordonnances. Parmi ces derniers, les produits luttant contre le rhume sont dans l’œil du cyclone. Contenant de la pseudoéphédrine, un vasoconstricteur, ces médicaments peuvent entrainer des « effets indésirables cardiovasculaires (hypertension artérielle, angine de poitrine) ou neurologiques (convulsions, troubles du comportement et accident vasculaire cérébral) » explique l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). C’est pour cette raison que l’Agence a décidé d’interdire de publicité 11 médicaments contre le rhume.

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES