• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Une fermeture des cabinets des médecins libéraux en octobre ?

Publié par le , Mis à jour le 03/09/2015 à 17:42

Afin de montrer leur mécontentement face au projet de loi de santé qui devrait réellement voir le jour à la fin de l’année, les médecins libéraux, menacent de fermer leur cabinet, le 3 octobre prochain, pour une durée indéterminée.

Des actions de septembre à décembre pour obtenir le retrait de cette loi

Plusieurs syndicats de médecins libéraux appellent à une fermeture de leur cabinet, dès le 3 octobre, pour une durée illimitée. Cette grève a pour but, de montrer leur mécontentement, face au projet de loi santé, qui devrait passer devant le Sénat mi-septembre, et qui sera peut être adopté à la fin de l’année par l’Assemblée nationale.

Ainsi, les 4 syndicats suivants, la  Fédération des Médecins de France, l’Union française pour une médecine libre, le Syndicat des Médecins Libéraux et le syndicat de médecins spécialistes, appellent à une mobilisation des médecins libéraux, afin d’obtenir le retrait de cette loi. Ainsi, en menant des actions du mois de septembre à décembre, ils espèrent pouvoir inverser la balance.

Il se pourrait aussi, que ce mouvement s’étende aux médecins urgentistes et hospitaliers.

S’opposer avant tout contre la généralisation du tiers-payant

Le but premier des syndicats, est de s’opposer contre la généralisation du tiers-payant. Il se pourrait en effet, qu’à terme, les patients n’aient plus à avancer le prix de leur consultation avant même d’être remboursé par la sécurité sociale ainsi que leur mutuelle.

Selon le président du syndicat de l’Union française pour une médecine libre, la loi santé, est une attaque historique envers la déontologie médicale.

Vers une  hausse du prix des consultations

En plus d'aller à l’encontre de la généralisation du tiers-payant, les syndicats souhaitent aussi rehausser le prix des consultations.

En effet, ils souhaitent passer de 23 à 25 euros pour MG France, mais aussi à plus de 30 euros pour la Confédération des Syndicats Médicaux Français. Mais cela ne s’arrête pas là, les syndicats souhaitent aussi une revalorisation des prix, entre 42 et 45 euros pour la Fédération des Médecins de France et une augmentation à 48 euros pour le Syndicat des Médecins Libéraux.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES