• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Urgences : 30 minutes avant la prise en charge

Publié par le , Mis à jour le 17/12/2014 à 15:56

Si les urgences médicales reçoivent de nombreux malades, leur prise en charge peut prendre du temps. En effet, les patients admis peuvent patienter jusqu’à trente minutes pour bénéficier des soins exigés par leur état. Explications.

Des malades rapidement évalués

Bien souvent, les urgences accueillent de nombreux patients en très peu de temps. La moitié des patients admis bénéficie d’une première évaluation pour connaitre son état dans les cinq minutes qui suivent son arrivée, rapporte la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees).

Cette évaluation consiste à s’enquérir de l’état du malade et à définir la manière dont il sera soigné. Ces quelques minutes informent donc les médecins sur la façon dont ils peuvent traiter les urgences vitales et elles s’avèrent plus que précieuses puisqu’elles déterminent en combien de temps les médecins doivent prodiguer les soins au patient pour garantir sa survie.

Moins de deux heures aux urgences

S’ils sont vus cinq minutes après leur arrivée, les malades peuvent quand même attendre assez longtemps avant d’être soignés.

En général, le temps d’attente dépend de l’évaluation primaire susmentionnée et il arrive que les patients attendent jusqu’à trente minutes pour recevoir les soins appropriés.

Malgré tout, le temps passé au service des urgences peut quand même être relativement court. Cela dépend surtout de la maladie et des symptômes que les patients présentent. A titre d’exemple, les personnes qui ont été empoisonnées ou qui sont victimes de lésions traumatiques sont rapidement traitées. En revanche, les malades qui se disent fatigués, qui ont mal à la tête ou qui présentent des problèmes d’ordre digestif doivent généralement patienter plus longtemps.

Pour composer avec le coût des différents soins de santé, il est vivement recommandé de souscrire une mutuelle. Toutefois, il ne suffit pas d’être assuré pour être complètement couvert. Il est en effet nécessaire de posséder un contrat adapté à ses besoins de santé. A défaut, la prise en charge risque d’être incomplète.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES