Utilisez Google avec modération pour stimuler votre mémoire

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Utilisez Google avec modération pour stimuler votre mémoire

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Utilisez Google avec modération pour stimuler votre mémoire

|
Consultations : 903
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

Google est un formidable outil de recherche. Il est possible d’avoir des informations dans presque tous les domaines. Pourtant, le fait de cliquer sur ce moteur de recherche dès que l’on a une hésitation pourrait avoir des conséquences sur notre mémoire.

Une recherche Google ne doit pas être un réflexe

C’est déjà arrivé à tous les possesseurs de smartphone. Lors d’une discussion avec des ami(e)s, l’un parle d’un acteur et personne ne retrouve son nom. Une quête est alors lancée pour retrouver ce nom et en quelques clics nous y parvenons.

L’acte est devenu anodin mais ce comportement peut avoir des incidences. S’il n’est pas grave de faire ce genre de recherche après cinq minutes de réflexion, dégainer tout de suite son portable à la moindre hésitation empêche la stimulation de notre cerveau, sa capacité de réflexion et n'aide pas notre mémoire. C’est en effet l’option de facilité que de faire appel à un outil externe pour trouver une réponse. En effet, la mémoire et la réflexion, comme le corps avec l’activité sportive, a besoin de travailler pour garder la forme. Ce type de comportement ne peut être que bénéfique également contre l’apparition de maladies liées à l'activité cérébrale.

Du positif et du négatif dans l'abondance d’informations

Des chercheurs américains se sont penchés sur ce phénomène. Ils ont en effet déterminé un lien de cause à effet entre dépendance envers Google et baisse de notre capacité à résoudre des problèmes. Ce type comportement fait évoluer le fonctionnement de notre cerveau.

La conclusion de cette étude est à la fois positive et négative. Si d’un côté il est négatif de substituer son travail mental à quelques clics sur Google, Google est aussi un outil positif grâce à ses milliards d’informations qu’il propose. Il permet ainsi à des individus de gagner en connaissances.

Évitez Google pour faire fonctionner votre cerveau

Comme beaucoup d’outils, l’utilisation de Google nécessite de prendre du recul et d’en tirer ce que nous estimons bénéfique pour nous.

via santemagazine.fr

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS