Vaccin Covid-19 : pas de "changement cliniquement significatif" du cycle menstruel

Publié par Astrid Verdun le 10/01/2022 à 10:58 , Mis à jour le 08/03/2022 à 00:00

Une étude faite aux États-Unis apporte des données claires et solides sur les effets du vaccin contre le Covid-19 sur le cycle menstruel des femmes. 

Une étude sur les changements observés

Depuis le début de la campagne vaccinale, de nombreuses femmes ont eu des dérèglements de cycle menstruel. La question de l’impact de la vaccination sur celui-ci s’est donc sérieusement posée. Une étude américaine menée sur près de 4 000 femmes et parue jeudi 6 janvier 2022 explique ce phénomène. 

Afin de trouver ces résultats, les scientifiques ont récolté les données remplies par des femmes de 18 à 45 ans, sans contraception, sur une application mobile servant à surveiller ses cycles. Pour plus de sérieux, cette application a été validée par l'Agence américaine des médicaments. Ainsi, les chercheurs ont étudié la durée des cycles de quelque 2 400 personnes vaccinées : 55% des femmes avec Pfizer,  35% avec Moderna et 7% avec Johnson & Johnson. Comme point de comparaison, les chercheurs ont aussi inclus 1 500 femmes non vaccinées dans l’étude.

Covid-19 et cycle menstruel : résultats rassurants

Il en est ressorti qu’après avoir reçu un vaccin contre le Covid-19, le cycle menstruel des femmes, c'est-à-dire la période séparant le premier jour de deux périodes de règles, est rallongé de moins d'une journée en moyenne. Les chercheurs précisent que cela est un effet non grave et qui apparaît comme temporaire. 

Publiée dans la revue Obstetrics & Gynecology, cette étude établit qu’il n’y a “pas changement cliniquement significatif dans la durée du cycle menstruel associé à la vaccination contre le Covid-19".  En effet, tout changement de durée inférieur à 8 jours est classé comme normal par la Fédération internationale de gynécologie et d'obstétrique.

Mais alors pourquoi le cycle menstruel se dérègle avec le vaccin ? Un vaccin provoque une réponse immunitaire forte et cette réponse a une incidence sur ce que l’on appelle l'axe hypothalamique hypophyso-ovarien. Cet axe aide à réguler le cycle menstruel, comme une horloge corporelle. Et la vaccination, libère des protéines qui peuvent la dérégler, sans que cela n’est une incidence dangereuse pour le corps humain.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance santé

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES