Variant Omicron : est-il dangereux ? Quid des vaccins ?

Publié par Théophile Robert le 13/12/2021 à 16:43 , Mis à jour le 08/03/2022 à 00:00

Un nouveau variant du coronavirus Covid-19 a émergé : le variant Omicron. Plus transmissible, son niveau de dangerosité questionne toujours. Côté vaccination, aucune réponse consensuelle n'a été donnée : les études tendent à montrer que les vaccins sont moins efficaces, mais Pfizer et BioNTech affirment que trois doses suffisent à protéger contre ce variant.

D'où vient le variant Omicron ?

On ne peut attester la provenance exacte du variant Omicron. Toutefois, d'après l'épidémiologiste sud-africain Salim Abdool Karim, il a été détecté pour la première fois au Bostwana, puis en Afrique du Sud, qui l'a annoncé le 25 novembre dernier. « Il tourne probablement en Afrique du Sud (…) depuis plus longtemps qu'on ne le pensait, depuis début octobre », a analysé Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique.

Désormais, le variant Omicron est présent dans 63 pays, d'après l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Il progresse en Afrique du Sud mais aussi au Royaume-Uni, où il est devenu majoritaire. Boris Johnson, Premier ministre britannique, a d'ailleurs déclaré la première mort due à ce variant outre Manche. « Malheureusement, Omicron génère des hospitalisations et il a été confirmé qu'au moins un patient est décédé d'Omicron », a-t-il annoncé à l'occasion d'une visite d'un centre de vaccination à Londres.

Quelle est sa dangerosité ?

Pour l'instant, on ne peut répondre à cette question. Toutefois, d'après les spécialistes, le variant omicron ne serait pas plus grave que le delta. C'est du moins la position tenue par le scientifique américain Anthony Fauci, ainsi que le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

« Des données préliminaires venant d'Afrique du Sud suggèrent un risque de réinfection plus élevé avec omicron, mais plus de données sont nécessaires pour tirer des conclusions plus fermes. Il y a aussi des éléments qui laissent à penser qu'omicron provoque des symptômes moins graves que delta, mais là aussi il est trop tôt pour être certain », a-t-il analysé.

Toutefois, ces données sont à modérer, en particulier étant donné l'annonce du Boris Johnson ce lundi 13 décembre 2021. De surcroît, sa transmissibilité est plus élevée que delta. Par exemple, le risque de transmission dans un foyer familial est 3,2 fois supérieur au risque lié au variant delta. D'autant plus que l'on sait que ce variant possède un grand nombre de mutations, dont une trentaine dans la protéine spike, celle qui permet au virus d'entrer dans l'organisme. Ces mutations peuvent être liées à une meilleure transmissibilité, d'après ce que l'on sait des autres variants.

Les vaccins fonctionnent-ils contre le variant Omicron ?

Là encore, difficile de répondre à cette question. D'après une première série d'études, les vaccinés semblent générer moins d'anticorps efficaces contre le variant omicron que contre les variants précédents.

Mais la position de Pfizer et BioNTech, qui ont conçu l'un des vaccins les plus utilisés pour lutter contre le Covid-19, diffère. Ces acteurs de la lutte contre le Covid-19 estiment que trois doses de vaccin suffisent pour disposer d'un niveau d'anticorps équivalent. De son côté, Michael Ryan, responsable des urgences de l'OMS, a jugé qu'il « n'y a aucune raison de douter » que les vaccins actuels permettent d'éviter les formes graves chez les patients infectés par omicron.

De nombreuses zones d'ombres demeurent, donc.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance santé

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES