Vietnam : l'assurance santé en plein développement

Publié par Stéphanie Robert le 03/07/2012 à 11:25 , Mis à jour le 12/01/2022 à 00:00
Si en France l’assurance santé est une couverture connue et appréciée des Français, le Vietnam ne connaît ce produit que depuis trois ans, suite au passage d’une loi sur l’assurance santé pour couvrir les vietnamiens. Le produit fait son petit bonhomme de chemin mais est encore amené à se développer, lit-on sur le site fr.vietnamplus.vn.

Quelques chiffres sur l’assurance santé vietnamienne

Le ministère de la Santé vietnamien vient de publier des informations chiffrées relatives à l’assurance santé. Fin 2011, 55,9 millions de Vietnamiens possédaient une assurance santé. Cette même année, environ 11 000 établissements de santé ont été conventionnés pour être compatibles avec ces assurances
Les cotisations des assurés ont atteint 25,513 milliards de dôngs en 2011 (+ 12,8 % par rapport à 2010).

Encore des progrès à faire

De nombreux vietnamiens ne possèdent cependant toujours pas de couverture de santé, qu’il s’agisse de travailleurs ou de personnes financièrement fragiles.
L’assurance santé doit clairement être améliorée, notamment en termes de statut juridique, d’administration et de communication. Prise conscience des autorités, l’assurance santé se présente comme une priorité dans le cadre de la santé. Il est même question d’instaurer une assurance santé pour tous, courant de l'année 2012.
Le mot d’Assurland : en France, l’assurance santé n’est pas obligatoire et certains rencontrent des difficultés financières pour souscrire une telle protection. Heureusement, les Français ont à leur disposition un outil pratique : le comparateur d’assurance santé. Ils peuvent ainsi comparer plusieurs formules et opter pour celle au meilleur rapport qualité-prix.
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance santé

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES