• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Virus Ebola : où en est-on ?

Publié par le

Le virus Ebola cause une fièvre hémorragique avec une propagation fulgurante et une mortalité considérable. Le Mali, pays d’Afrique où les premiers cas de contamination ont été détectés, n’a pas été épargné. D’ailleurs, le virus ne se limite pas au seul continent africain : un médecin contaminé originaire de Sierra Leone est mort aux Etats-Unis.

Cinq cas recensés et quatre décès survenus

Selon les dernières informations, le Mali a enregistré quatre décès parmi les cinq cas de contamination par le virus Ebola listés.

Parmi les victimes, on trouve une petite fille de deux ans et un imam originaire de Guinée qui a perdu la vie le 25 octobre dans la capitale malienne, Bamako. Le coordinateur du centre opérationnel d’urgence contre le virus Ebola a évoqué l’existence de trois autres décès, des proches ou relations de l’imam. Une autre personne qui a fréquenté l’imam de son vivant est porteuse du virus.

En réaction, un dispositif préventif a été mis en place afin d’éviter tout risque de propagation du virus  et 442 personnes qui ont pu entrer en relation avec l’imam dans la ville de Kourémalé ont été placées sous surveillance.

Kayes est hors de danger

Kayes, ville d’origine de la fillette de 2 ans qui est décédée suite à la maladie, est maintenant hors de danger et n’est plus considérée comme un foyer du virus Ebola. 

En effet, le ministère de la Santé a déclaré l’extinction du présumé foyer à Kayes du fait qu’aucune personne n’a été déclarée atteinte du virus après la durée d’incubation de 21 jours.

Aux Etats-Unis, c’est un médecin originaire de Sierra Leone qui est récemment décédé.

Pour vos différents besoins en santé, il est conseillé de souscrire une assurance santé. En effet, ce type de contrat vous permet d’être couvert pour les frais que ces besoins peuvent occasionner. Notez toutefois que toutes les formules ne vous couvriront pas de la même manière. Moralité : soyez attentif quant à la teneur des garanties.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES