Assurance vie

Allianz lance un contrat aux fonds en euros au rendement dynamique

Publié par le , Mis à jour le 22/09/2020 à 11:53

Depuis plusieurs années, le sujet des fonds en euros est sensible. Leur rendement est au plus bas, les assureurs rechignent de plus en plus à en accorder, en particulier lorsqu'il s'agit de contrats intégralement composés de ces derniers... Allianz a donc lancé un nouveau contrat d'assurance vie, « Allianz Vie Fidélité », afin de redorer le blason de ses fonds en euros. Un pari ambitieux.

« Allianz Vie Fidélité », les promesses du nouveau contrat d'assurance vie d'Allianz

L'assurance vie n'est guère au meilleur de sa forme. Taux bas sévissant dans les fonds en euros, contrats peu rentables, crise de Covid profitant au Livret A et LDDS (Livret de Développement Durable et Solidaire), le modèle traditionnel de l'assurance vie semble de plus en plus délaissé. Il faut dire que, parfois, les contrats d'assurance vie ne rapportent même plus aux assurés, les frais de dossier et/ou de gestion pouvant être plus élevés que le rendement du contrat.

Avec son nouveau contrat « Allianz Vie Fidélité », l'assureur allemand compte se démarquer grâce à la « garantie de fidélité ». Dans une conférence de presse donnée ce lundi 21 septemrbe, Sylvain Coriat, membre du comité exécutif en charge des assurances de personnes chez Allianz France a déclaré : « Aujourd'hui, la performance financière ne suffit plus à justifier la souscription d’un contrat d'assurance vie. La performance des fonds euros va être amenée à décliner, et la performance des unités de compte (UC) est grevée par les frais. Elles étaient un investissement viable dans un marché porteur, mais deviennent un pari de plus en plus risqué. Nous avons donc décidé d'apporter un troisième moteur de rendement aux assurés : la garantie de fidélité. »

Fonds en euros : un engagement sur au moins 5 ans pour de meilleurs rendements

Pour assurer la performance de ces nouveaux contrats, Allianz mise donc sur la fidélité de ses clients par un blocage des rendements des fonds en euros pendant 5 ans. Vous pourrez souscrire ces contrats d'assurance vie à partir de 30 000 euros de placement. Tant que votre contrat sera toujours actif, la participation aux bénéfices [ndlr : sommes reversées par l'assureur correspondant aux bénéfices réalisés par le contrat, légalement 85 % de ces derniers minimum] provenant des fonds en euros est toujours réinvestie sur un support en UC (Unités de compte) à risque modéré. Géré par Allianz Global Investors, ce support doit améliorer la performance du contrat.

Autrement dit, vous ne pourrez pas effectuer de rachat de votre contrat durant les 5 premières années de souscription, au risque de perdre la part du capital équivalente à son rendement, excepté en cas d'accident de la vie. Après ces 5 années, Allianz débloque le rendement et reverse à l'assuré la part des rendements abandonnés par les souscripteurs s'étant délesté prématurément de leur contrat. À savoir également que, si ce bonus de rendement équivaut à moins de 10 % de l'encours investi sur l'UC dédiée, Allianz garantit sa compensation pour atteindre ces 10 %. Bien entendu, les investissements en fonds en euros restent garantis et nets de frais de gestion.

D'après l'assureur allemand, les assurés fidèles peuvent s'attendre à un bonus de rendement « bien supérieur à 10 % ». Une promesse compréhensible quand on sait qu'Allianz perd entre 25 % et 30 % de ses clients en assurance vie durant les 5 premières années de souscription. Enfin, un système d'avances permet tout de même de rendre au contrat sa liquidité durant les 5 premières années en cas de besoin ponctuel.

Des UC à moindre frais

En dehors de cette dynamique innovante proposée pour les fonds en euros, Allianz veut aussi proposer un nouveau panel d'UC, traditionnellement dédiés aux institutionnels et « clean share », c'est-à-dire aux frais peu élevés et s'adressant aux indépendants du patrimoine. Ainsi, les frais de ces UC seront en moyenne autour de 0,6 %, contre généralement 1,8 %. Vous pourrez choisir vos placements selon un catalogue d'une centaine d'UC, dont la moitié sont en Investissement social responsable (ISR) ou correspondant aux critères ESG (Environnementaux Sociaux Gouvernance).

Quant aux frais de gestion, ils seront à hauteur de 1,4 % pour les fonds en euros comme les UC, « ce qui représente en tout 2 % de frais, contre 2,7 % en moyenne sur le marché », tel que le précise Sylvain Coriat. Il faudra également compter 0,25 % pour la gestion pilotée ou profilée de votre contrat, si vous le souhaitez. Enfin, les frais d'entrée seront un peu élevés, à 4,50 %. Et pour pousser les assurés à ce diriger vers ces nouveaux contrats, Allianz offrira « probablement » un taux de participation aux bénéfices supérieur à ceux des autres contrats de son catalogue. Sachez aussi que les transferts entre ces contrats ont été facilités grâce à la loi PACTE.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

}